Les 10 communautés locales de relais

 

Les alliances paroissiales : Forez Sud

Pour la vitalité des communautés chrétiennes du diocèse et pour l’annonce de l’Évangile, un rapprochement des paroisses en alliance paroissiale a été décidé.

Notre paroisse Saint François en Forez et la paroisse Saint Jacques du Haut-Forez composent l’alliance paroissiale Forez Sud.

Une « alliance paroissiale » est un rapprochement de paroisses dont le but est de faciliter des collaborations durables, par-delà les personnes, en veillant à ce qu’il n’y ait pas de paroisse isolée. Les paroisses gardent toute leur identité canonique et leur autonomie pastorale, mais elles mutualisent un certain nombre de services, selon les besoins et les possibilités. Les collaborations à l’intérieur de « l’alliance » sont à privilégier. La collaboration entre les paroisses dans une alliance paroissiale se vit principalement au niveau des prêtres.

Lien Paroisse Saint Jacques du Haut Forez

-----------------------

PAROISSE SAINT FRANÇOIS EN FOREZ

Notre paroisse est composée de 10 communautés locales de relais : 9 correspondent à des clochers de villes ou villages et la 10ème est formée par la Maison de retraite de la Loire.


                                                

LES COMMUNAUTES LOCALES DE RELAIS

Afin que l'Église demeure proche et visible en un lieu donné, les fidèles ont été invités à se rassembler en communauté locale ; il était bon en effet qu’habitant en un même lieu, ils se connaissent et se reconnaissent, célébrant l’Eucharistie dominicale dans leur église quand c’est possible, s’entraidant dans la formation et le soutien des plus faibles. Dans chaque communauté locale, quelques chrétiens sont appelés par leur curé à constituer une équipe relais pour représenter et animer cette petite cellule locale.

Les communautés chrétiennes locales sont nécessairement très différentes entre elles. On ne vit pas en Église de la même manière dans un bourg de dix mille habitants et un village de huit cent cinquante.

Sans constituer une paroisse en miniature, elles doivent viser à la proximité et à la visibilité.

 

LES EQUIPES RELAIS

Des personnes ont accepté de veiller à l'animation et à la coordination de la vie de la communauté locale de relais, et de faire du lien avec les différents services paroissiaux.

 

LES CLOCHERS

ANDREZIEUX (42160) :

Depuis le 1er mars 1965, la ville d'Andrézieux est liée à celle de Bouthéon par une fusion, mais pour nous il y a 2 clochers, donc 2 communautés locales de relais.

L'église Sainte Agathe d'Andrézieux a été rénovée entièrement. (voir ci-dessus)

La maison paroissiale située au 12 avenue du Parc a été inaugurée en 2006.

Des permanences d'accueil sont assurées :

         Le mardi de 9 h 30 à 11 h

         Tél. 04 26 48 30 93

-------------------------------

À la découverte des saints patrons de nos clochers

Sainte Agathe 

L’église d’Andrézieux est dédiée à sainte Agathe même si elle ne contient aucune représentation de la sainte dont le nom signifie "bonté".

Le drame d’Agathe, c’est qu’elle était trop belle. Le gouverneur de la ville de Catane, en Sicile, où elle vivait au IIIème siècle, en était tombé amoureux. Mais Agathe résista à ses avances pour garder la pureté qu'elle avait vouée au seul Christ. Le gouverneur la fit alors condamner à mort. Elle conserva son corps pur et sa foi intacte dans le martyre, offrant au Christ Seigneur le témoignage de sa vie.

Elle est citée dans la première Prière Eucharistique avec sainte Lucie, sainte Agnès et sainte Cécile. Agathe, la patronne des nourrices, est fêtée le 5 février.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

BOUTHEON (42160) :

Église Saint Laurent : (voir St Cyprien)

L’église actuelle fut construite en 1861 pratiquement en lieu et place d’une église du 12ème siècle. En 1880, on y ajouta un clocher et 2 chapelles latérales. Les vitraux sont d’Alexandre Mauvernay, maître verrier de Saint Galmier, qui réalisa également ceux de la chapelle du Château de Bouthéon.
Une cloche de l’ancienne église coulée en 1700 se trouve à l’église de la Ricamarie. Lors de la Révolution, les cloches furent réquisitionnées, et transportées par bâteaux (les fameuses rambertes) jusqu’à Roanne pour y être fondues. Un voiturier ricamandois pris la cloche et la cacha jusqu’à la fin de la Révolution. Cette cloche porte l’inscription : « Marraine : Damoiselle Charlotte Louise de Gadagne ... de Forez.

 Salles paroissiales rue Catherine de Bouthéon.

 Site de la ville : http://www.andrezieux-boutheon.com/

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

BONSON (42160) :

Église Sainte Thérèse

Maison paroissiale avenue de St Rambert

La chapelle Notre Dame de Bonson

Pour connaître son histoire :

http://www.forez-info.com/encyclopedie/memoire-et-patrimoine/88-notre-dame-de-bonson.html

ou http://forezhistoire.free.fr/bonson.html

 Site de la ville : http://www.mairie-bonson.fr/

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

CHAMBLES (42170) :

Église Saint Pierre

Salles paroissiales

Centre spirituel Notre Dame de Grâces

------------------

À la découverte des saints patrons de nos clochers 

L’église de Chambles est dédiée à saint Pierre.

Pierre, qui se nommait à l’origine Simon, et son frère André, ont quitté leur barque de pécheur pour suivre Jésus.  D’un tempérament entier et généreux, il se montra d’une fidélité sans faille, sauf au moment de l’arrestation de Jésus, qu’il renia à trois reprises « avant que le coq ne chante ». Mais le Christ lui pardonnera et il sera l’un des premiers à témoigner de la Résurrection. 

Il mourut à Rome vers l’an 64, crucifié la tête en bas. Chef de file des apôtres, premier évêque de Rome et premier pape, Jésus lui a dit « tu es Pierre et, sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ». Il ajouta « je te donnerai les clés du Royaume », c’est pourquoi on le représente souvent avec deux clés en main : celle du ciel, « la clé du paradis », et celle de la terre. Il est fêté le 29 juin avec sain Paul.

 

 Site de la ville : http://www.chambles.fr/

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ST CYPRIEN (42160) :

À la découverte des saints patrons de nos clochers

Saint Laurent

Les églises de Bouthéon et Saint-Cyprien partagent le même saint patron : saint Laurent. Né au IIIème siècle dans l’actuelle Espagne, Laurent est diacre de l'Église de Rome, auprès du pape saint Sixte II. Il a pour fonction d'être le gardien des biens de l'Église. Lorsque le pape est mis à mort par l’empereur Valérien, Laurent distribue, en secret, aux pauvres tout ce que possédait l’Eglise. Quand l’empereur lui réclame les trésors de l’église, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles et dit : "Voilà les trésors de l'Église, qui ne diminuent jamais et augmentent toujours." Cette insolence entraine sa condamnation à mort. Il fut l'un des plus célèbres martyrs romains. Il est fêté le 10 août.

 

Salles paroissiales derrière l'église

 

 Site de la ville : http://www.saintcyprien.fr/

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ST JUST (42170) :

Depuis 1973, Saint Just sur Loire a fusionné avec Saint Rambert sur Loire pour former la ville de St Just St Rambert.

Église Saint Just (évêque de Lyon).

Ce saint, que l'on croit être né à Vienne (Isère), fut nommé évêque de Lyon vers 350. Il prit part au Concile d'Aquilée, réuni pour mettre fin aux impostures des Aryens qui furent déclarés hérétiques. Après ce Concile, saint Just s’exila au monastère de Scété, près d'Alexandrie, c'est dans cette retraite qu'il mourut. Sa dépouille mortelle fut ramenée d'Egypte par son successeur, Anthioche.

L'église de Saint-Just-sur-Loire conserve, dans un reliquaire, quelques restes du saint prélat.

L'ancienne église construite au XIème siècle. Devant la nécessité de réparer cette église, le Conseil municipal, préféra,  faire construire une nouvelle église au centre même du village, conformant au vœu exprimé par l'archevêque, dans son ordonnance de 1786. Elle fut bénie le 26 octobre 1829.

 

Des permanences d'accueil sont assurées à la nouvelle maison Saint François, 5 place Jeanne d'Arc :

         Du lundi au vendredi de 9 h 30 à 11 h 30 (sauf les mercredis pendant les vacances scolaires)

         Le lundi de 14 h à 17 h

         Tél. 04 77 36 47 62

--------------------------

À la découverte des saints patrons de nos clochers

Saint Just 

L’église de Saint-Just est placée sous le patronyme du treizième évêque de Lyon, nommé vers 350. Just (ou Justus) participe à deux Conciles qui sont des réunions de nombreux évêques pour discuter de la foi de l’Eglise.

Puis il renonce à sa charge d’évêque car il se sent responsable de la mort, aux portes de sa cathédrale, d’un meurtrier qui y avait trouvé refuge. Il choisit alors de partir en Egypte, dans un monastère.

C’est là qu’il meurt quelques années plus tard. Les Lyonnais vont chercher son corps pour l’enterrer dans leur ville. Saint Just est fêté le 14 octobre et localement, le 2 septembre.

 

 

ST RAMBERT (42170) :

L'église Saint André : (voir Sury le Comtal)

Elle faisait partie d'un prieuré fondé par les douze moines bénédictins venus de l'Ile-Barbe entre 603 et 608.

L'église romane date des XIème et XIIème siècles. La façade a été rénovée en 2004.

La mise en place dans l'église de Saint Rambert et la bénédiction de cette statue de la Vierge Marie a eu lieu au cours de la messe des familles  du 30 novembre 2014.

Elle a été trouvée par M. CHOQUELLE, président d'Infomédia dans les locaux de l'ancienne cure  derrière l'église. Un paroissien de 84 ans nous raconte qu'il  se souvient d'une statue qui se trouvait  dans la salle de classe de l'école maternelle, peut-être s'agit-il de celle-ci.

 Elle a été donnée au relais de St Rambert, mais son état nécessitait une grosse restauration. Un artisan, aidé de ses petits enfants,  a accepté ce défi  et a bénévolement remis en état  cette statue qui a retrouvé tout  son lustre d'environ 1900.

Le relais de Saint Rambert  met en place de nouveaux projets tels que des ateliers de prière,  des temps d'adoration eucharistique et des rencontres d'expression ouverts à tous.

 

Des permanences d'accueil sont assurées

salle paroissiale De Simiane, place Madeleine Rousseau (en face de l'église)

le jeudi de 9 h à 10 h.

A compter du 1er janvier 2018, elles auront lieu le 2ème jeudi du mois, soit : 03/05 (en raison du jeudi de l'Ascension) - 07/06

 Site de la ville : http://www.stjust-strambert.fr/

Site de Forez-Info pour visiter l'église de St Rambert

Site des Amis du vieux St Just St Rambert : http://amisvsjsr.free.fr/

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ST MARCELLIN EN FOREZ (42680) :

Église Saint Marcellin du XIIIème siècle.

Un nouveau pensionnaire à l’église de Saint-Marcellin.

Le 4 octobre 2015 lors de la visite pastorale du Père Lebrun, nous avons fêté à Saint-Marcellin la saint François d’Assise, patron de notre paroisse. Pour l’occasion, Anne-Marie Burnichon de Saint Rambert nous a prêté une statuette de saint François que lui avait fabriquée son mari. Cette statuette a si bien trouvé sa place dans l’une des niches de l’autel, qu’Anne-Marie et son époux l’ont offerte au relais de Saint-Marcellin. Nous les en remercions chaleureusement.maison paroissiale de St Marcellin en Forez

 

Maison paroissiale au 13 rue Carles de Mazenod

Des permanences d'accueil sont assurées :

         Le mardi de 9 h à 11 h

         Tél. 04 77 52 99 05

 Site de la ville : http://www.saintmarcellinenforez.com/

 

 

------------------------------

À la découverte des saints patrons de nos clochers

Saint Marcellin

Il existe plusieurs saints du nom de Marcellin : un pape, des évêques (dont un évêque du Puy, patron de Monistrol-sur-Loire qui abrite ses reliques) et de nombreux martyrs c’est-à-dire, des témoins, des personnes qui préfèrent mourir plutôt que de renoncer à leur foi.

La statue de saint Marcellin, qui est à l’entrée de l’église, le représente vêtu en prêtre, avec la chasuble. Il fait un geste d’accueil de la main droite et tient un livre dans la gauche. Comme le pensait l’abbé Pinton, un ancien curé de Saint Marcellin, il s’agit d’un prêtre romain décapité en 303, lors d’une violente persécution contre les chrétiens, déclenchée par l’empereur romain Dioclétien.

Saints Marcellin, Pierre et leurs compagnons, qui sont morts ensemble, sont fêtés le 2 juin.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

SURY LE COMTAL (42450) :

Église Saint André est du XIVème siècle.

Nouvelle maison paroissiale, 1 rue Jordan

Des permanences d'accueil sont assurées :

         Les lundi, mercredi, samedi de 9 h à 11 h

  Site de la ville http://ville-surylecomtal.fr/

------------------

À la découverte des saints patrons de nos clochers

Saint André

Les églises de Sury-le-Comtal et Saint-Rambert partagent le même saint patron : André dont le nom signifie « l’homme », « le viril ».

Pêcheur, il lançait ses filets dans le lac de Tibériade en Galilée quand Jésus l’appela à le suivre. Premier appelé, c’est lui qui amena son frère Simon (Pierre) à Jésus.

André devint ainsi l’un des douze apôtres du Christ. Après la Pentecôte, on dit qu’il se rendit en Grèce où il proclama la bonne nouvelle avant d’être attaché par des cordes sur une croix en forme de X, appelée pour cette raison « croix de saint André ».

C’est le patron des pêcheurs, des poissonniers et même des fabriquant de corde. Il est fêté le 30 novembre.


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

MAISON DE RETRAITE DE LA LOIRE (MRL):

Elle est située 11 route de Chambles 42170 St Just St Rambert (quartier St Rambert).

Il y a environ 500 résidents, dont un foyer de vie pour adultes handicapés de moins de 60 ans, ce qui explique que notre paroisse en ait fait une communauté locale de relais.

L’établissement a été construit en 1898 par la Congrégation des Frères des écoles chrétiennes, pour accueillir le Noviciat général de l’ordre. La bénédiction de la maison se déroule solennellement le 3 juin 1902, présidée par Mgr Bonnardet, vicaire général du cardinal-archevêque de Lyon. Le noviciat fonctionne peu de temps : la dernière rentrée de novices a lieu en 1903. Pendant la guerre, les militaires allemands prisonniers, Alsaciens-Lorrains d’origine, y furent concentrés.

La Maison de retraite départementale de la Loire a ouvert ses portes dans les années 1933-1934.

La chapelle :

Ses vitraux représentent la vie de Saint Jean-Baptiste de la Salle, fondateur de l'institut des Frères des écoles chrétiennes.

La Pastorale de la Santé :

Des équipes de l'Aumônerie des malades et de l'Hospitalité de Lourdes assurent des rencontres avec les résidents et notamment participent à l'accompagnement des personnes qui le désirent aux célébrations proposées par la paroisse dans la chapelle.

Permanences de l’Aumônerie des Malades :

les lundi - mardi - jeudi de 13 h 30 à 14 h 30

         Tél. 04 77 36 31 36

 Site de la maison : http://www.maisonretraiteloire.fr/