Diaconie paroissiale (Antenne de Solidarité)

     

    Elle est chargée de repérer les besoins et les pauvretés, aussi bien économiques que psychologiques ou de santé, et de stimuler les communautés.

    Responsables paroissiaux : Sylvie et Pierre-Emmanuel Mialon

     

    ---------------------------------

    Accueil des réfugiés et demandeurs d’asile

    La question de la migration et des personnes dites « migrants » nous interpelle. Un groupe de paroissiens, se retrouvant autour d’un partage d’Evangile, propose de rencontrer Liliane COULON, chargée au niveau du diocèse, de la mise en place d’une antenne du Service diocésain de solidarité favorisant l’accueil des migrants. Cette mission a pour objectifs :

    -   la mise en place de personnes ressources pour les accueillants,

    -  d’organiser et de structurer un réseau avec de nouvelles familles hébergeant en s’appuyant sur le mouvement WELCOME.

    Cette rencontre est proposée à la paroisse mais également au-delà, à des personnes n’ayant pas d’attache particulière avec notre spiritualité mais préoccupées par cette importante question.

    Rendez-vous le mercredi 4 octobre de 20h à 22h à la Maison paroissiale d’Andrézieux

    ---------------------------------

             

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     






























     -----------------------------

    Retour sur la journée du 26 mars : Repas solidaire salle des fêtes des Bullieux à Andrézieux

    15h, le clown « Tessotte ! » entre en piste. Là, un public très joyeux, réceptif au moindre gag rit. Des rires résonnent…. Le clown jubile…. Le public, à l’écoute, participe. Même éclaboussé il joue, rit et chante « Olala !!! »

    Cette journée riche d’échanges, de rencontres, de spiritualité, de chants, de joie, de musiques, de partages autour de plats très variés fut complète. Merci à tous. Alléluia !!!!

    Tessote le Clown !  Marie TEYSSOT

    ------------------------


    DIACONIE

    Le diocèse de Saint-Etienne s’est mis en mouvement pour un service plus fort de nos frères et sœurs les plus pauvres. Les antennes Solidarité existaient déjà. Elles se transforment peu à peu en « diaconie » pour rappeler que tous les baptisés doivent être conscients de cette réalité que décrit le chapitre 25 de l’évangile de Saint Matthieu : « ce que vous avez fait aux plus petits c’est à moi que vous l’avez fait »….

    Notre évêque, Mgr Sylvain BATAILLE, dans ses premiers mots aux catholiques du diocèse en témoigne :

    « A travers vous, je voudrais aussi saluer tous les habitants de la Loire, ceux qui habitent l’agglomération stéphanoise et sa périphérie comme ceux qui vivent dans les régions plus rurales. Je pense plus particulièrement aux jeunes qui sont l’avenir de la société et de l’Eglise et que je vais accompagner aux JMJ, aux malades, aux migrants, aux détenus de la maison d’arrêt et à tous ceux qui sont éprouvés dans leur famille ou dans leur vie professionnelle ».

    Les plus démunis doivent être les sujets d’une attention privilégiée de notre communauté chrétienne. Et n’employons pas l’expression de « Service de nos frères et sœurs les plus pauvres » comme je l’ai fait au début de ce texte : elle n’est pas juste en fait ! Il est plus ajusté et plus évangélique de dire : « agir avec nos frères les plus démunis ». Faire avec eux et non pas faire pour eux. « Personne n’est assez pauvre pour n’avoir rien à donner » : tel était le slogan de Diaconia à Lourdes en 2011….

    Donner est certes nécessaire et incontournable. Ce n’est pas à remettre en cause mais à ajuster à l’évangile. Oui il est bon de donner… de la nourriture, des vêtements, des nourritures affectives aussi… Mais le don, s’il ne veut pas être unilatéral et humiliant, doit être accompagné d’une relation, d’un lien et faire droit à la dignité de celui qui reçoit. Et cela passe par cette foi dans la capacité de chacun, même le plus démuni, à donner aussi. Cela passe aussi par la parole donnée aux plus pauvres au sein de notre communauté.

    Que faire face aux mendiants qui nous demandent de l’argent aux portes de nos églises ? Si vous donnez de l’argent, faites-le gratuitement sans vous soucier de ce qu’ils en feront. Le don est gratuit et c’est ainsi que parlait la Bienheureuse Mère Teresa (bientôt sainte et canonisée le 4 septembre prochain). Si vous ne voulez pas en donner, dans tous les cas, regardez la personne et dites bonjour. Entrez en lien même rapidement.

    Il s’agit moins de donner une place aux pauvres que de permettre à celles et ceux qui sont moins pauvres, et c’est le cas de la majorité d’entre nous, de trouver leur place dans l’Eglise au contact de ces plus pauvres.

    Pierre-Emmanuel et Sylvie Mialon, entourés d’une équipe, conduisent cette diaconie. Je les en remercie au nom de toute la communauté. Ils ne sont pas des spécialistes… juste des frères et sœurs rappelant, par la mission qui leur est confiée, que cette œuvre doit être le fait de tout baptisé.

    Bien fraternellement, Père Eric MOLINA.

    -------------------------------------

    « Tu aimeras ton prochain comme toi-même, je suis le Seigneur » dit le livre du Lévitique

    Depuis mars 2016 notre paroisse accompagne une famille de demandeurs d’asile, les parents et leurs 5 enfants, pour leur éviter d’être à la rue. Certains d’entre vous ont répondu à un appel pour meubler l’appartement mis à leur  disposition, gracieusement, par une paroissienne.

    Ce logement étant sur le montbrisonnais, aujourd’hui une association paroissiale de Montbrison ABRI TOIT est en train de prendre le relai de l’accompagnement assuré jusqu’alors par la diaconie de ST FRANCOIS EN FOREZ. C’est pourquoi nous vous sollicitons pour aider cette association. N’hésitez pas à contribuer à cette œuvre de miséricorde.

    Votre soutien peut se faire de plusieurs manières :

    - En déposant votre participation à la maison paroissiale de ST JUST ou d’ANDREZIEUX.

    - En acceptant de faire un parrainage auprès de l’association ABRI TOIT (formulaire disponible à la maison paroissiale de ST JUST ou d’ANDREZIEUX).

    - En vous adressant ou en prenant contact directement avec l’association :

    ABRI’TOIT 25 CHEMIN DE LA RALE FARAUD 42600 MONTBRISON

    abritoit42600@gmail.com

    Vos dons ouvrent droit aux déductions fiscales.    

                                                               Diaconie St François en Forez

     

     &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

    ACAT : Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture

    Mouvement oecuménique qui informe, sensibilise l'opinion publique et dénonce la torture et les maltraitances, qui appelle à la prière et à s'adresser aux autorités pour faire cesser les tortures et maltraitances.

    Responsable paroissiale : Raymonde BAROU


    CCFD : Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement

    Il est constitué de 29 mouvements et services d'Eglise et a pour mission de rechercher les moyens d'une plus grande solidarité en sensibilisant et éduquant au développement, de soutenir des projets de développement.

    Responsable paroissial : François MARTIN


    Comité d'Aide aux lépreux :

    C'est une association qui a pour but d'aider et secourir les malades de la lèpre ou de grandes endémies dans les pays sous-développés du monde, sans distinction raciale, politique ou confessionnelle.

    Responsable paroissial : Henri CHAMBERT


    La coopération missionnaire :

    Service de l'Eglise catholique en France qui a pour tâche de porter le souci de l'annonce de l'Evangile à tous les peuples, favoriser l'échange et la communion entre les communautés chrétiennes " d'ici et d'ailleurs ".

    Responsable paroissiale : Christine EGAUD


    L’épicerie Solidaire c’est quoi ?

    - une association loi 1901,  reconnue  d’intérêt  général,  située  au  Pôle  des  Solidarités  à  Andrézieux-Bouthéon  ;  elle  est  soutenue  par  5  communes.  Elle  se  présente  comme  une  épicerie traditionnelle, permettant  aux  bénéficiaires  d’acheter  librement  des  produit alimentaires,  d’hygiène  et  d’entretien  à moindre coût. L’association  emploie  une  conseillère  en  Economie  Sociale  et  Familiale  en  CDI  qui  a  en charge l’accompagnement individuel et collectif des familles.
     
    - Pourquoi ? Pour aider les familles en difficulté : bénéficiaires des minima sociaux, petits salaires, contrats précaires, retraités, familles monoparentales etc....
     
    - Comment accéder à l’Epicerie? les personnes sont orientées par les travailleurs sociaux des communes partenaires  :  Andrézieux-Bouthéon,  Chambles,  Montrond  les  Bains,  St  Just-St  Rambert,  St  Marcellin en  Forez. Le  travailleur  social  établit  un  dossier  et définit  un  projet (ex  :  réduction  d’une  dette,  achat d’équipement,  soutien  à  l’alimentation  etc  ...)  Ce  projet  devra  être  concrétisé  à  l’aide  des  économies réalisées en achetant à l’épicerie.
     
    - Objectifs :  Permettre  à  chacun  de  s’alimenter  correctement  et  favoriser  le  retour  à  l’autonomie  en privilégiant l’accompagnement des familles.
     
    - Accompagnement  :  des  ateliers  sur  divers  thèmes  sont  organisés  par  la  CESF  ;  ce  sont  des  moments d’information  et  d’apprentissage,  mais  aussi  l’occasion  de  créer  ou  recréer  des  liens  et  ainsi  sortir  de 
    l’isolement.

    Contact : epicerie.solidaire0909@orange.fr

     

     

    Secours Catholique

    Association ayant pour but d'aider des personnes en difficulté morale ou financière et d'éveiller la solidarité en Eglise.

    3 lieux d'accueil

    • Andrézieux : Pôle des Solidarités - Permanences le jeudi de 9h30 à 11h30

        responsable : Martine DELEAGE

    • St Just- St Rambert : 15 rue Jayol - Permanences le lundi de 14 h 30 à 16 h 30

              responsable : Anne DARRIEULAT

    • Sury le Comtal : 54 rue Franche - Permanences le 1er mardi de chaque mois de 14 h 15 à 16 h 30

              responsable : Henri CHAMBERT

    Une boutique " PLAINE'VET" :

    Située dans le " Pôle des Solidarités", rue Mercier à Andrézieux-Bouthéon, regroupant des associations de solidarité. Proposant des vêtements moyennant une participation volontaire modique.

    Horaires d'ouverture :  Lundi 13 h 30 - 16 h 30

                                              Jeudi 9 h 30 - 11 h 30 

                                      Vendredi 13 h 30 - 16 h 30

    Il est toujours possible de déposer des vêtements au local du 15  rue Jayol à St Just St Rambert tous les lundis de 14h30 à 16h30.
    Responsable de la boutique : Martine Deleage