Diaconie paroissiale (Antenne de Solidarité)


Qu’est-ce que la diaconie paroissiale ?

La diaconie paroissiale existe depuis la création de la paroisse St François en Forez en 1999.

A l’époque elle s‘appelait « Antenne de Solidarité ».

Une antenne cela sert à capter des ondes.

L’Antenne de Solidarité a comme vocation d’être attentive à tous les enjeux de solidarité sur la paroisse.

Désormais on parle de diaconie paroissiale.

Diaconie qu’est-ce que veut dire ce mot ?

Il vient d’un mot grec « diaconos » qui désigne le serviteur qui est tout en bas de l’échelle et qui sert les autres.

Le pape François se définit souvent comme le « serviteur des serviteurs de Dieu ».

La diaconie paroissiale a pour vocation de nous rappeler à nous tous que l’Eglise est au service des hommes et des femmes pour leur permettre de vivre vraiment leur humanité et de vivre en chrétiens pour ceux qui le sont.

La diaconie paroissiale est composée de chrétiens engagés de différentes manières sur le terrain de la solidarité qui sont appelés à être des guetteurs.

Guetteurs des pauvretés de toutes sortes présentes sur notre paroisse, mais aussi guetteurs de tout ce qui se vit de beau au service des autres (repas partagé après la messe aux Bullieux tous les jeudis soir, Entrée Libre le 1er dimanche du mois …).

Ces guetteurs sont là pour rendre compte des merveilles et des fragilités qui se vivent sur la paroisse St François en Forez, alors n’hésitez pas à nous faire part de celles que vous connaissez car nous ne pouvons pas tous tout voir, tout entendre et tout savoir.

Responsable paroissial : Pierre-Alex JACQUEREZ

Nicolas THUBERT - diacre

--------------------------

L'épicerie solidaire des 4 ponts accueille des étudiants fragilisés par la pandémie. 

 

(...) On leur octroie un montant d’achat de 30 € par mois (ce qui représente 100 €) dans un commerce normal, s’ils peuvent on leur demande 10 €, pour garder « l’esprit de l’ES4P), mais si c’est trop difficile pour eux ce n’est pas grave.


Pour venir il faut une carte d’étudiant et étudier ou habituer sur les communes du Forez.


Cet accueil sera reconduit en septembre.

Merci de communiquer autour de vous.

Simone Momein

 

 

 

 

 

--------------------------

18/04/2021

Message de la Diaconie paroissiale 

Cette crise qui n’en finit pas perturbe chacun d’entre nous … mais pour certains la vie devient très, très compliquée.

Depuis septembre, l’épicerie solidaire des 4 ponts à Andrézieux voit arriver de plus en plus de familles impactées directement par la crise. Ces personnes vivaient parfois difficilement, mais arrivaient à « joindre les deux bouts », et aujourd’hui ce n’est plus le cas.

La fréquentation plus importante à l’épicerie solidaire a des conséquences en terme d’approvisionnent bien sûr, mais aussi en termes d’accompagnement.

Votre soutien financier leur permettra de répondre à ces deux objectifs prioritaires.

L’épicerie solidaire vient de fêter ses 10 ans et a accompagné 950 familles depuis son ouverture.

La Diaconie paroissiale


 --------------------------

15 novembre 2020 - Journée mondiale des Pauvres

Message du Pape François

--------------------------

15/11/2020

« Tends la main au pauvre » (Si 732)

Le temps des solutions est toujours possible

Depuis le vendredi 30 octobre 2020, les consignes de confinement ont à nouveau été renforcées. Cette distanciation physique, qui n’est pas et ne doit pas être une distanciation sociale, imposée mais nécessaire, se traduit, comme nous avons pu le constater au printemps dernier, par l’isolement d’un grand nombre de personnes, notamment celles vivant seules ou isolées.

La limitation de nos rapports sociaux fait surgir les questions de nos rapports aux autres : comment vivre la solitude et l’isolement social ? Comment soutenir les personnes les plus fragiles, les plus précaires afin qu’elles surmontent le mieux possible cette situation ?

La « pauvreté en relation » est la nouvelle misère de nos sociétés développées. Cinq millions de Français en souffrent. L’isolement social majore les autres pauvretés, dégrade la santé et creuse les inégalités. Le premier confinement a montré que certaines personnes vivent le confinement en permanence.

Les personnes les plus fragiles, âgées, isolées ou en précarité, sont particulièrement impactées par la situation actuelle de confinement. Le peu des réseaux sociaux qu’elles possèdent, sont encore plus réduits et les conséquences de la fracture numérique sont multipliées.

Des gestes simples : visites, appels, courriers.

Il suffit parfois de gestes simples pour atténuer les effets de cet isolement. Un courrier reçu, un appel téléphonique… Le simple fait de savoir que l’on peut compter sur quelqu’un en cas de besoin suffit à atténuer certaines de ces réactions, même si cette personne n’est pas physiquement présente. Et s’ils ne sont pas aussi bénéfiques que les contacts réels, les SMS, les courriels et l’utilisation d’applications d’appels vidéo sont de précieux moyens pour garder le contact.

De nombreuses possibilités sont offertes à chacun de nous pour que les plus fragiles ne soient pas oubliés. Nous savons que les communautés paroissiales se sont mobilisées lors du premier confinement pour soutenir les personnes les plus fragiles par divers moyens :

— des courriers envoyés dans les EHPAD du territoire

— un lien téléphonique avec nos proches, amis, voisins et personnes isolées que nous connaissons. N’oublions pas les agriculteurs, commerçants, artisans, personnes en situation de précarité actuellement.

— des services rendus aux personnes qui sont confinées

— un relais fait avec les associations ou services compétents (CCAS de la commune, Aide alimentaire, Service Social Départemental…)

À l’heure où nous publions ce document nous ne pouvons pas faire une liste des actions mises en place tant au niveau national que local.

Nous vous proposons donc de vous rapprocher de votre mairie pour connaître les dispositifs réactivés ou de la diaconie paroissiale* qui fait le lien avec les CCAS pour le portage de courses.

Le Service Questions Sociales et Solidarité du Diocèse propose que les réseaux d’écoute mis en place au printemps, au nom de l’Église, puissent être réactivés ou créés si cela n’a pas été fait.

Une chaine de veilleurs a également été remise en place, qui consiste à appeler une fois par semaine une personne, pour garder le lien social ou paroissial et prendre ainsi soin les uns des autres.

Il ne s’agit pas de rentrer dans l’intimité des personnes ni de prendre en charge leurs difficultés mais de vérifier qu’elles vont bien et qu’elles ne rencontrent pas de problèmes particuliers. Si besoin, le veilleur renvoie sur l’équipe diaconie, la coordinatrice paroissiale, le curé lorsque des demandes surgissent.

Nous insistons sur le fait que les réseaux d’écoute mis en place prennent en compte des personnes qui ne fréquentent pas la paroisse pour ne pas rester dans un certain entre soi et aller « aux périphéries ». Pour cela, il incombe à chacun de faire connaître les noms des personnes qu’il connait et qui auraient envie ou besoin de ce service.

Bien sûr lorsque des problèmes surgissent qui ne sont pas de nos compétences, il est important de laisser faire les professionnels et éventuellement de communiquer les numéros verts dédiés.

Quelques numéros utiles au niveau national :

Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site Internet allo119.gouv.fr)

Violences conjugales : 3919 (ou sur le site Internet arretonslesviolences.gouv.fr)

Violences sur les personnes âgées ou handicapées 3977 Numéro national : 0800 130 000

Pour les personnes handicapées : 0800 360 360 (Communauté 360 numéro gratuit du lundi au vendredi).

Pour les personnes sourdes et malentendantes https://www.acce-o.fr/client/0800360360

Merci à chacun du soin qu’il prendra de son prochain, dans l’esprit d’une fraternité humaine universelle,

Fratelli tutti !

*  Le responsable est Pierre-Alex Jacquerez, pierrealex.jacquerez@gmail.com ou via Fanny Sanvoisin fsanvoisin@hotmail.fr

-------------------------

Prochaines rencontres

 ----------------------------

Entrée Libre et Covid

Devant la dégradation rapide des conditions sanitaires, nous sommes au regret d’annuler nos rendez-vous réguliers d’Entrée Libre.

Cependant, et dans le respect des règles sanitaires en vigueur, le premier samedi de chaque mois, de 11h à midi, une permanence d’accueil est maintenue à l’aumônerie des Bullieux.

Nous vous remercions de bien vouloir faire circuler cette information autour de vous.

----------------------------

LA DIACONIE PAROISSIALE

J'ai posé mes valises dans la Loire il y a maintenant 6 ans avec Marie-Lorraine, mon épouse, et nos 4 enfants (Rémi, Antoine, Caroline et Nicolas).

A Saint-Just Saint Rambert et en particulier au sein de la paroisse, nous nous sommes toute de suite sentis accueillis. C'est dans cet environnement bienveillant que j'ai repris mon chemin de Foi. Après ma confirmation à Pentecôte 2017, j'ai souhaité partager la « Bonne Nouvelle » avec les jeunes de l'aumônerie. Un peu plus tard, Pierre-Emmanuel MIALON m'a proposé de rejoindre la Diaconie paroissiale. Courant 2019, le père Yves Raymond m'a demandé d'en prendre la responsabilité et de maintenir la dynamique entretenue par toute l'équipe depuis des années.

Une des missions de la Diaconie est de faire face à des situations de grande précarité. Grâce au soutien de l'ACAT Forez et de la grande générosité des paroissiens, nous avons pu apporter semaine après semaine des colis aux migrants logés provisoirement à l'ancienne piscine de la Talaudière. Une autre des missions de la Diaconie est de permettre à chacun d'entre nous de repérer les fragilités qui nous entourent. Nous finalisons actuellement la programmation de ciné Carême 2020 et nous espérons que les films retenus et les échanges qui suivront nous y aideront.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ORGANISMES DE SOLIDARITE SUR NOTRE PAROISSE


ES4P : Epicerie Solidaire des 4 Ponts est une association dont l’objectif est de permettre à des personnes en difficultés de se nourrir correctement. En pratique cela permet :

-          Un accès à une alimentation de qualité en libre-service et à moindre coût,

-          Les économies réalisées sont réinvesties dans un projet (règlement de dettes, frais médicaux, financement d’une formation, remplacement d’un appareil ménager etc.)

Une conseillère en économie sociale et familiale assure un accompagnement individuel (réalisation du projet), et un accompagnement collectif à travers des temps d’animation et d’échanges sous forme d’ateliers à thème.

Les personnes sont orientées par les travailleurs sociaux des 7 communes partenaires : Andrézieux-Bouthéon, Chambles, Montrond les Bains, St Cyprien, St Marcellin en Forez, St Just/St Rambert et Veauche.

L’épicerie fonctionne grâce à une équipe d’une cinquantaine de bénévoles et deux salariées.

Contact : Simone MOMEIN - epicerie.solidaire0909@orange.fr


Un Toit c’est Tout est une association de solidarité qui vient en aide aux migrants déboutés du droit d’asile, et qui se trouvent de fait, du jour au lendemain, sans logement et sans aucune existence légale.

Forte de 100 parrainages, l’association héberge 4 familles (11 adultes et 8 enfants) et les accompagne dans leur quotidien (scolarisation - santé - suivi administratif de leur dossier) pour leur permettre de vivre dans la dignité.

Rappel : le droit au logement est un droit constitutionnel

En France, 17 millions de personnes sont issues de l’immigration, c’est notre richesse, notre singularité, notre force. Accueillir fait partie de notre histoire.

Venez rejoindre « UN TOIT C’EST TOUT ». untoitcesttout@gmail.com

 

OASIS Jardin de Cocagne est une association d’insertion par le maraichage biologique à St Just/St Rambert. Nous proposons à des personnes en difficulté sociale et professionnelle un retour à l’emploi durable.

Les légumes produits à Oasis par les jardiniers sont vendus sous forme de paniers hebdomadaires à un réseau d’adhérents consom’acteurs sur 8 points de dépôt.

Prendre un panier de légumes biologiques à Oasis c’est participer à la création d’emplois sur le territoire, dynamiser l’économie locale et contribuer à la protection de l’environnement en consommant des légumes cultivés biologiquement

mail : secretariat@oasis.bio – site web : oasis.reseaucocogne.asso.fr

 

Le Secours Populaire est une association qui accueille, accompagne, soutient les personnes seules et les familles en difficultés. Ses principales missions : aides alimentaires, vestimentaires, aides aux vacances, aides aux activités.

Egalement : les aides aux devoirs, les cours de français, langues étrangères.

Outre les aides matérielles, les bénévoles apportent à toutes les familles de la relation humaine en les accueillant, en leur offrant de l’écoute, du réconfort, et bien souvent un moment de détente…, en ayant comme devise : « Tout ce qui est humain est nôtre ».

PERMANENCES : lundis et vendredis 14h30 - 17h, mercredi 9h - 12h, au 23 rue du Pigeonnier – quartier Les Danses à St Rambert.

Contact : sec.pop.42170@orange.fr

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ACAT : Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture

Mouvement oecuménique qui informe, sensibilise l'opinion publique et dénonce la torture et les maltraitances, qui appelle à la prière et à s'adresser aux autorités pour faire cesser les tortures et maltraitances.

Responsable paroissiale : Raymonde BAROU


CCFD : Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement

Il est constitué de 29 mouvements et services d'Eglise et a pour mission de rechercher les moyens d'une plus grande solidarité en sensibilisant et éduquant au développement, de soutenir des projets de développement.

Responsable paroissial : François MARTIN


Comité d'Aide aux lépreux :

C'est une association qui a pour but d'aider et secourir les malades de la lèpre ou de grandes endémies dans les pays sous-développés du monde, sans distinction raciale, politique ou confessionnelle.

Responsable paroissial : Henri CHAMBERT


La coopération missionnaire :

Service de l'Eglise catholique en France qui a pour tâche de porter le souci de l'annonce de l'Evangile à tous les peuples, favoriser l'échange et la communion entre les communautés chrétiennes " d'ici et d'ailleurs ".

Responsable paroissiale : Christine EGAUD


Secours Catholique

Association ayant pour but d'aider des personnes en difficulté morale ou financière et d'éveiller la solidarité en Eglise

  • Sury le Comtal : 54 rue Franche – Responsable : Henri CHAMBERT

                    Le 1er mardi de chaque mois de 14 h 15 à 16 h 30