Fraternités

    Une fraternité franciscaine

    Depuis le XIIIe siècle des laïcs, hommes et femmes de toutes conditions ont suivi saint François d'Assise pour une vie simple, joyeuse et fraternelle. Ainsi sont nées les Fraternités Franciscaines. Aujourd'hui encore ces Fraternités sont bien vivantes.

    C'est pour cela que notre Fraternité Franciscaine naissante s'est réunie le vendredi 2 octobre 2015 à la maison paroissiale de St Just pour un temps de prière suivi d'un partage de vie ; nous avons pris ensuite un temps pour cheminer spirituellement à partir d'un texte franciscain sur lequel nous avons échangé ; puis nous avons conclu cette rencontre par un temps d'action de grâce et de louange, avant d'être envoyés sur nos lieux de vie et d'engagement pour vivre et faire connaître notre spiritualité.

    Si cela entre en résonance avec ce que vous cherchez peut-être, vous pouvez venir nous rejoindre, nous vous accueillerons très fraternellement.

     A.M. Burnichon.


    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


    Chers amis,

    A l’occasion du dimanche de la miséricorde 2015, une FRATERNITE D'INTERCESSION est née dans notre paroisse St François en Forez. Une fraternité, car elle permettra à chacun, quel que soit son âge ou sa disponibilité, de pouvoir confier une intention de prière, et de vivre l’apostolat de la prière. Ainsi, nous prendrons soins les uns des autres, comme des frères.

    Qui sont les intercesseurs ? L’intercession est un service à la portée de tous, enfants, jeunes, adultes, personnes âgées ou malades. Il n’y a pas besoin de qualité particulière. Vous pouvez vous engager pour un an à devenir intercesseur (vous trouverez ci-dessus un lien vers la charte de l’intercesseur, avec un formulaire d’engagement). Il vous sera confié de prier pour des événements paroissiaux ou pour des personnes en souffrance.

    Qui peut donner une intention de prière ?

    Tout paroissien peut transmettre une intention, s’il désire que l’on prie pour lui-même ou un proche (maladie, décès…), ainsi que les responsables de services ou de mouvements qui organisent des temps forts. Cela ne concerne pas les intentions générales que chacun peut déjà vivre (victimes de guerre ou d’attentats, chrétiens du Moyen-Orient…).

    Une modératrice, Odile Bruyère que nous remercions particulièrement d’avoir accepté ce service, est chargée de recueillir et de transmettre les intentions d’intercessions.

    La prière est une mission, silencieuse, peu visible, mais fondamentale dans la vie de l'Eglise. Sans ce retour à la source, sans ce rappel que c'est Lui qui agit, notre apostolat sera vain et infécond.

     Père Eric Molina

    Charte de l'intercesseur

    Charte des demandeurs d'intercession

    Pour tout renseignement : intercession.stfrancoisenforez@orange.fr

     

    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


    Que seront les Fraternités locales missionnaires ?

    Au sein de nos paroisses, communautés eucharistiques, des voisins disciples missionnaires qui aiment à se retrouver régulièrement :

    -  Quelques frères et sœurs de Jésus qui lisent la Parole de Dieu dans un climat convivial et de prière, où joies et peines sont partagées simplement.

    -  Des disciples, sur le chemin de la foi, nouveaux venus ou fidèles anciens : ils s’aident à s’aimer mutuellement à la manière de Jésus. Ils accueillent ceux qui entrent dans l’initiation chrétienne.

    -  Des baptisés qui regardent autour d’eux et deviennent missionnaires ensemble : auprès de qui allons-nous témoigner de l’amitié de Dieu ? Comment aimer notre monde en Esprit et en vérité ?

    En somme, quatre éléments :

    • Deux ou trois réunis au nom de Jésus ;
    • A l’écoute de la Parole de Dieu ;
    • En dialogue d’amitié avec notre monde ;
    • Dans la prière et la charité, pour la mission.

     

    Où, quand, comment, avec qui ?
    - C’est vous qui déciderez …

    -         Où ? dans une maison, dans une salle, si possible accessible à des nouveaux venus. « Tu sais, les catholiques, ils se réunissent à … » Le bouche à oreille, ça marche.

    -         Quand ? Régulièrement ! Ce peut être chaque semaine ou chaque mois ! Assez pour se connaître ; mais il y aura aussi le téléphone, internet, et des rencontres chez le boulanger !

    -         Quel jour, à quelle heure ? Quand vous voulez … ou presque. Pensez à ceux qui travaillent … pensez aux frères et sœurs pour qui le dimanche matin est le beau jour de l’Eucharistie. D’ailleurs, ils y apporteront vos intentions de prière.

    -         Avec qui ? Vous pouvez inviter vos voisins ou répondre à une invitation. Soyez aussi ouvert que l’Evangile ! Deux ou trois a dit Jésus. Cela veut sûrement dire qu’un peu plus est possible ! Parmi vous, choisissez un délégué.