Responsable paroissiale : Marie-France Noirie

-------------------------------------

TEMOIGNAGES MEMBRES EQUIPES FUNERAILLES PAROISSE SAINT FRANCOIS EN FOREZ

Les 16 et 17 Octobre 2021, lors des messes du week-end, nous sommes intervenus afin de parler de notre mission qui est celle d’accompagner les familles en deuil.

Nous avons aussi évoqué nos besoins, nos attentes auprès de la communauté chrétienne.

Nous vous remercions de votre accueil, de votre écoute, de votre bienveillance.

Aujourd’hui, nous renouvelons auprès de chacun de vous ce vœu :

Si vous disposez d’un peu de temps pour nous aider même de manière ponctuelle, vous êtes les bienvenus.

Venez nous rejoindre tel que vous êtes, n’ayez aucune crainte, nous sommes là pour nous épauler afin qu’ensemble, nous poursuivions ce que d’autres ont accompli avant nous.

Merci infiniment !  Marie-France Noirie

__________________________________________________________________________________

 

Il y a 17 ans, à la retraite, j'avais envie de me rendre utile... Alors, c'est à petits pas que j'ai rejoint l'équipe de l'accueil des familles qui demandaient des Funérailles célébrées à l'Eglise...

Je dis bien : « à petits pas » car heureusement il y avait Nicole qui me disait :

 « je suis là, tu verras il suffit de bien recevoir les familles, de les écouter avec le cœur et le seigneur est avec nous ; »

Car oui, il faut être prête à l'écoute de personnes qui se retrouvent à gérer leurs émotions.

Il faut savoir prendre le temps et quelquefois rassurer...

faire nôtre un peu de leur peine et les rencontrer là où ils en sont ….

et quelle joie de constater que lorsqu'elles choisissent les textes

La Parole leur parle et le lien s'établit avec ce qu'elles vont vivre lors de la célébration

Les rites du Baptême qui vont se succéder, sont là pour redonner cette espérance

et je crois très fort ,qu'à la fin de la préparation , la famille repart apaisée : c'est très gratifiant !.

ALORS : Merci Seigneur d'avoir été, et d'être là, encore, toujours avec nous.

Françoise - Saint-Cyprien -


« Nous sommes tous appelés »

Régine, Christiane, Lily et Josette ont répondu à cet appel. Cette mission n’est pas toujours facile car les personnes que nous accompagnons à Chambles sont très proches de nous.

Mais l’Esprit Saint souffle et nous aide à remplir cette mission.

La préparation de la célébration avec les familles nous apporte beaucoup.

Nous n’oublierons jamais cette petite fille de deux ans, leurs parents effondrés et révoltés. La préparation fut difficile mais quel fût notre étonnement d’entendre la maman qui a eu le courage de faire un témoignage très émouvant de remerciement de la part des familles que nous accompagnons et qui  nous encouragent  à poursuivre notre mission.

Régine, Christiane, Lily et Josette – Chambles -

 

Je m’appelle Odile De Carvalho, j’ai rencontré Marie-France lors du décès de ma maman.

Ce jour-là, j’ai rencontré une personne à l’écoute qui m’a expliqué que des laïcs prenaient en charge les célébrations de funérailles.

Quelques temps plus tard, nous nous sommes revues et Marie-France m’a proposé de rejoindre les équipes. Je lui ai répondu que cela m’intéressait beaucoup car j’aimerais pouvoir, comme elle, aider les gens dans cette période difficile que représente la perte d’un proche.

N’étant pas libre à ce moment-là, je suis revenue vers elle lors du décès d’une amie ; elle m’a proposé de participer à la célébration des funérailles pour accompagner cette amie jusqu’au bout.

Depuis je continue et je ne le regrette pas car donner de son temps et de son attention aux personnes qui souffrent dans ces moment-là me fait me sentir utile et me réconforte.

Odile - Sury -

 

Nous sommes « présence de l’Eglise » auprès des familles dans le moment où elles sont éprouvées par la mort d’un être cher.

Célébrer les funérailles en équipe, conduire la prière avec le rituel des funérailles, recommander le défunt à Dieu pour qu’il passe de la mort à la vie avec le Christ ressuscité, vivre avec foi le mystère pascal et annoncer l’Espérance en la Vie Eternelle, telle est notre mission dans l’accompagnement des familles en deuil.

Le temps de préparation de la célébration est très important.

Accueil, Ecoute : deux attitudes essentielles : les familles sont dans la douleur, la tristesse.

Elles déposent leur souffrance, elles nous la confient ; être discrets, respectueux des paroles que nous entendons. Les familles nous font confiance. C’est la première étape de leur deuil. Notre préparation va les aider à vivre cette étape.

Nous, équipe funérailles, vivons la célébration dans l’Espérance, c’est notre foi qui nous anime. Nous témoignons du message de l’Evangile.

La célébration ne doit pas être triste. Nous n’avons pas de lien affectif aussi il nous est plus aisé de faire partager cette Espérance et dire notre Foi.

Odile - Saint Rambert -

 

Bonjour, je m’appelle Pauline. Je fais partie des équipes funérailles depuis une dizaine d’années.

C’est une mission difficile, parce qu’elle nous rapproche de la mort que notre société n’aime pas voir. Elle nous rapproche de la mort de nos amis, du chagrin de nos proches, de notre propre mort.

C’est une mission très belle, par les rencontres en vérité qu’elle nous fait faire. Je pense aux funérailles d’une maman : elle avait développé un cancer quand son fils avait 2 ans, elle est morte quand il en avait 9. En préparant ses funérailles, j’ai découvert le réseau de solidarité qui s’était créé autour de sa famille, et toute l’énergie et l’amour qui l’avaient accompagnée.

C’est une mission où nous pouvons témoigner de notre foi en l’amour infini de Dieu et de l’espérance en la vie qu’il ne cesse de nous donner. C’est une mission où nous sommes amenés à donner de l’amour.

C’est une mission où nous pouvons témoigner d’une Eglise qui accueille, d’une Eglise qui écoute, d’une Eglise qui accompagne dans l’épreuve.

Cette belle mission a besoin de bras, d’oreilles et de sourires – peut-être les vôtres.

Pauline – Sury -

 

Bonjour, je m’appelle Brigitte, je vis à Andrézieux. Cela fait juste 2 ans que je fais partie de l’équipe funérailles.

Je suis frappée par la richesse et la diversité des rencontres avec les familles des défunts. La mort survient dans des occasions innombrables et la réaction au départ d’un proche, ou d’un moins proche également.

C’est une découverte humaine et une surprise à chaque fois. Souvent ce n’est pas triste du tout. De beaux souvenirs sont évoqués et les paroles échangées sont vraiment nécessaires. Elles permettent aux personnes endeuillées de faire un chemin personnel important entre l’annonce du décès, la rencontre avec l’équipe funérailles et la fin de la célébration. Un chemin qui les remet en route. Cela peut aller d’une colère à un réel soulagement d’avoir pu accompagner « comme il faut » le défunt. Cela peut aller d’une corvée à effectuer à un pardon sincère au défunt, qui comme chacun de nous n’a pas été parfait dans sa vie, ou aussi d’une profonde tristesse suivie du sentiment qu’on en sortira un jour. L’écoute et l’empathie sont les moyens les plus sûrs pour accompagner les familles endeuillées. C’est une belle et riche mission qui nous est confiée et je vous invite à nous rejoindre.

Brigitte – Andrézieux –

 

Que vous dire sur la Pastorale du deuil ? simplement : « Venez et voyez ». Même si de partout il manque des bénévoles, et particulièrement en Eglise dans tous les domaines, nous sommes venus aujourd’hui, vous demander de l’aide : les équipes funérailles ont besoin de se renforcer.

De l’aide ? oui, mais pas facile, me direz-vous ? Eh bien, si votre cœur est ouvert à l’autre, aux personnes qui sont en face de vous, si vous êtes dans la compassion, disponibles à l’accueil et l’écoute des familles, dans le respect de ce qu’elles sont, sans jugement, là où elles en sont de leur vie, de leur foi, OUI, vous êtes faits pour venir nous rejoindre.

Peur de ne pas être à la hauteur ? N’ayez pas peur. Invoquez l’Esprit Saint avant chaque rencontre, il vous épaulera. Et nous, nous pourrons être avec vous, le temps qu’il faudra.

Et si, encore la participation à la préparation de la célébration vous semble trop difficile, il vous est possible de venir aider la personne qui officie le jour de l’enterrement : par exemple, aide pour une Lecture, installer le chœur (cierge pascal, corbeilles, etc..) ou mettre la musique….

Toutes les bonnes volontés seront appréciées.

C’est une mission importante que d’être là, au nom du Christ, pour accompagner les personnes qui vivent l’épreuve de la perte d’un être cher. C’est un service d’Eglise où l’on peut témoigner de notre foi en Dieu, en parlant d’espérance et de résurrection, de paix et d’amour, mission où l’on donne autant que l’on reçoit.

Nous comptons sur vous. Merci !

Marie-Noëlle – Bonson -

---------------------------------------

Célébrations des funérailles chrétiennes  

dans la paroisse St François en Forez.

Dans l’Eglise catholique, les funérailles chrétiennes ont longtemps été célébrées par les prêtres et les diacres. Mais du fait du nombre insuffisant de ceux-ci, les funérailles sont depuis de nombreuses années célébrées, aussi et très souvent, par les laïcs, qui constituent des « équipes funérailles » d’animatrices et animateurs.

De nombreux laïcs sont donc aujourd’hui mandatés pour accompagner les familles en deuil et célébrer les funérailles chrétiennes. Ces fidèles laïcs reçoivent une formation spécifique pour cette mission ecclésiale.

Nous rappelons que l’Eglise catholique a 7 sacrements : Baptême, Communion, Confirmation, sacrement du Pardon, sacrement des Malades, Mariage et sacrement de l’Ordre (évêques prêtres et diacres). Ces sacrements sont essentiellement célébrés par les ministres ordonnés que sont les Diacres, les Prêtres et les Evêques, selon le cas.

Mais il est très important de souligner que « les funérailles chrétiennes » ne sont pas des sacrements.  Ce sont des prières chrétiennes.

Ainsi n’importe quelle personne baptisée et formée pour cela, femme ou homme, laïc, diacre ou prêtre, peut célébrer les funérailles chrétiennes de nos fidèles défunts

Si toutefois, une famille souhaite la présence d’un diacre ou d’un prêtre pour célébrer les funérailles d’un proche, alors elle doit d’abord présenter sa demande à l’équipe funérailles du clocher, le lieu de célébration des funérailles, et non directement au ministre ordonné.

Ensuite les membres de l’équipe funérailles la transmettront au diacre ou au prêtre sollicité. Cette démarche de coresponsabilité ecclésiale est nécessaire pour la valorisation de l’apostolat de chaque membre du Corps du Christ composé de tous les baptisés sans exception.

Cependant, dans notre Paroisse st François en Forez, dans le seul but pastoral de ne pas frustrer ou offusquer certaines familles qui ne peuvent pas avoir des funérailles avec eucharistie, alors qu’elles en auraient bien voulu, nous faisons le choix de célébrer les funérailles chrétiennes sans messe, sans eucharistie.

Nous comprenons bien le désir ardent de certaines familles de vouloir à tout prix des « funérailles avec messe ». Mais nous évitons en même temps et tout simplement le malentendu, le clivage, la discrimination, la politique de deux poids et deux mesures au sein de la communauté chrétienne.

Nous privilégions l’unité de la Paroisse, l’apaisement pastoral, la charité fraternelle, car par notre baptême, nous sommes tous marqués du même sceau du Christ. La Paroisse a la mission ecclésiale d’aider toutes les familles à vivre le deuil dans la paix, dans l’apaisement, dans la sérénité sans ajouter de la tristesse, de la déchirure à la douleur cruelle de perdre un être cher. 

Voilà pourquoi, la paroisse célèbre toujours une messe le dimanche suivant l’enterrement du défunt avec toute la communauté chrétienne à laquelle la famille est invitée à se joindre.

Ici, nous sommes reconnaissants à nos « équipes funérailles » composées des fidèles laïcs de la paroisse St François de faire un travail pastoral remarquable d’abord dans l’accueil, l’écoute et l’accompagnement des familles en deuil et ensuite dans la célébration des funérailles chrétiennes.

Leur présence est une chance pour nous car ce n’est pas toujours le cas dans d’autres paroisses du diocèse et de la France. Sans ces fidèles laïcs, la pastorale des funérailles paroissiale serait en grande souffrance.

Toutes nos félicitations et tous nos encouragements aux « équipes funérailles » paroissiales qui font preuve d’un engagement fidèle dans l’accompagnement des familles en deuil.

Les Diacres et les Prêtres de la Paroisse St François en Forez.

05/2021

--------------------------------------

Pastorale des funérailles

La vie n’est qu’un passage et nous avons tous plusieurs passages à vivre au cœur de nos vies.

Dans ces moments-là, il nous est bon d’avoir tout près de nous des mains qui se tendent pour nous aider à traverser au moment où l’un de nos proches nous quitte.

Il est bon de savoir que nous allons pouvoir être accompagnés.

Et, si nous sommes croyants, de pouvoir compter sur la présence et la prière d’une communauté chrétienne.

Ce rôle actif est tenu essentiellement par des laïcs engagés dans cette pastorale, toujours en collaboration étroite avec les prêtres.

Ils reçoivent une formation leur permettant d’entrer dans le sens d’une célébration d’adieu indispensable à une approche humaine dans un moment si difficile.

Certaines de nos équipes ne sont pas suffisamment nombreuses.

Contact : Marie-France NOIRIE

-------------------------------------

Traverser le veuvage

Quand le deuil nous frappe, quand le (la) conjoint(e) est emporté(e) par la maladie ou un accident, notre vie s’effondre et pourtant il faut continuer à vivre. Malheureusement, nous sommes nombreux à vivre ce drame et, en parler entre nous, nous aide à le supporter. Le mouvement Espérance et Vie propose d’accompagner les veuves et les veufs durant les premières années du veuvage. Un groupe se réunit à la Maison St Joseph à Montbrison, une fois par mois.

Responsable paroissiale : Cécile FOURNEL

 -------------------------------

 

PASTORALE DES GENS DU VOYAGE