Diocèse de Saint-Etienne

La paroisse Saint-François en Forez fait partie du diocèse de Saint-Etienne, dans la Loire (42).

Le Diocèse de St Etienne est formé de 30 paroisses. Il a été créé par le pape Paul VI, le 26 décembre 1970.

Avant cette date, le diocèse de Saint-Étienne faisait partie de l’archidiocèse de Lyon, dont l’origine remonte au IIe siècle après Jésus-Christ.

http://www.diocese-saintetienne.fr/



La Paroisse Saint Roch des Montagnes                                               Quartiers de St Etienne :

La Paroisse Saint Vincent en Lignon                                                   La Paroisse Saint Étienne

La Paroisse Saint Paul en Forez Donzy                                                La Paroisse Saint Vincent de Paul

La Paroisse Saint Jacques du Haut Forez                                           La Paroisse Sainte Blandine

La Paroisse Sainte Thérèse des Montagnes du Soir                             La Paroisse Bienheureux Antoine Chevrier

La Paroisse Sainte Claire en Forez                                                     La Paroisse Saint Benoît

La Paroisse Saint Joseph des Bords de Loire                                      La Paroisse Saint Luc

La Paroisse Saint Irénée des Monts du Lyonnais                                 La Paroisse Saint Matthieu

La Paroisse Saint Jean-Louis du Levant

La Paroisse Saint Marcellin en Pilat

La Paroisse Saint Régis d’Argental

La Paroisse Sainte Marie-Madeleine en Gier

La Paroisse Saint Thomas en Val de Gier

La Paroisse Saint Ennemond en Gier

La Paroisse Sainte Marie en Ondaine

La Paroisse Saint Martin en Ondaine

La Paroisse Saint François en Forez

La Paroisse Saint Timothée en Forez

La Paroisse Sainte Clotilde

La Paroisse Saint Jean sur Onzon

La Paroisse Sainte Anne de Liseron

La Paroisse Notre Dame de la Joie

La Paroisse Sainte Marie entre Rhône et Pilat

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

PROJET D'ALLIANCES PAROISSIALES

Voir l'interview de Monseigneur Bataille dans la lettre de l'Eglise de St Etienne de Juin 2017 expliquant ce projet.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Lettre pastorale de Monseigneur Sylvain BATAILLE :

 « Entrons dans notre Jubilé missionnaire 2021 ! »

À tous les catholiques du diocèse de Saint-Étienne, à vous l’amour et la vérité dans l’Esprit Saint !

Aux origines…

Au jour de la Pentecôte, par le don de l’Esprit-Saint, les Apôtres deviennent d’ardents témoins du Christ ressuscité. L’Esprit est à l’œuvre. Les cœurs sont touchés. L’Évangile se propage comme une bonne nouvelle. En quelques décennies, il arrive dans notre région. L’Église se déploie. L’évêque est à Lyon. La vie chrétienne dans la Loire se développe aussi.

Au début du XIXème siècle, on envisage de créer un diocèse. Cependant, ce n’est qu’au jour de la Pentecôte 1971, il y a bientôt 50 ans, que le diocèse de Saint-Étienne est fondé comme tel.

Célébrer un jubilé

Célébrer un jubilé, c’est faire mémoire des origines de notre diocèse pour davantage prendre conscience de notre identité et de notre mission, pour y être plus fidèle.

Célébrer un jubilé, c’est aussi regarder le chemin parcouru afin de mieux découvrir nos forces et nos fragilités, dans l’action de grâce pour les dons de Dieu, pour la foi et la générosité de ceux qui nous précèdent.

Enfin, célébrer un jubilé, c’est se tourner vers l’avenir, avec confiance et audace. Ensemble, dans la puissance de l’Esprit, nous sommes appelés à relever un double défi : celui d’une vie toujours plus évangélique et celui d’une nouvelle annonce de la foi, dans le contexte humain et social qui est le nôtre aujourd’hui.

Dans cette perspective, en octobre dernier j’ai chargé une équipe de faire des propositions pour ce Jubilé. Progressivement, au fil des échanges et des consultations, un projet s’est dessiné.

L’objectif : une Église ardente, fraternelle et missionnaire !

Une Église ardente, car animée par une foi vivante et joyeuse en Jésus-Christ, ouverte à l’œuvre de l’Esprit.

Une Église fraternelle, grâce à des fraternités locales fortes et stimulantes, à des communautés unies et ouvertes. Une Église attentive aux plus fragiles, aux plus pauvres, grâce aux diaconies paroissiales.

Une Église missionnaire, qui met en œuvre de nouveaux moyens pour annoncer la Bonne Nouvelle plus largement. La foi n’est vraiment vivante et vivifiante que quand elle est partagée et annoncée. Alors d’autres l’accueillent et nous aident à mieux la goûter, à mieux la vivre, à mieux l’annoncer.

Ce Jubilé veut simplement aider tout notre diocèse, et en particulier les communautés paroissiales, à vivre leur mission et leur quotidien dans un nouvel élan.

Une démarche sur trois ans

La première année, 2018-2019, est l’année dite « fraternelle ». Elle est d’abord à vivre en paroisse, au plan local. On développera les fraternités locales missionnaires et les diaconies paroissiales. En 2019, les paroisses « nouvelles » auront 20 ans. C’est l’occasion d’une relecture et chacune d’entre elles pourra, à sa manière, fêter cet anniversaire, éventuellement au niveau de l’alliance paroissiale.

La deuxième année, 2019-2020, sera l?année dite « missionnaire ». Chaque paroisse sera invitée à expérimenter, avec audace, de nouvelles formes d?annonce du Christ, dans un  projet missionnaire spécifique.

La troisième année, 2020-2021, sera l’année dite « jubilaire » durant laquelle on mettra en commun les expériences vécues localement. Une démarche synodale permettra, dans le souffle de l’Esprit, de définir ensemble les orientations pour les années à venir.

Notre démarche jubilaire sera rythmée par les fêtes de la Pentecôte. Celle de 2021 sera le point d’orgue de ce parcours et le point de départ pour la mise en œuvre des orientations prises.

Pour éclairer notre chemin, la figure de saint Étienne, notre saint patron, nous accompagnera et nous inspirera. Diacre, il est serviteur et disciple, missionnaire et visionnaire, témoin jusqu’au don de sa vie.

Mobilisation générale et créativité pastorale

Dans la dynamique du Concile Vatican II, le Pape François, dans l’exhortation apostolique « La joie de l’Évangile », invite tous les agents pastoraux et tous les baptisés à une nouvelle expérience missionnaire. À sa suite et en communion avec lui, j’invite tous les catholiques du diocèse de Saint-Étienne, chacun selon sa grâce et son charisme, à entrer dans cette démarche jubilaire, en s’appuyant sur les trois sacrements de l’initiation chrétienne : le baptême, l’Eucharistie et la confirmation.

Notre jubilé doit être un temps de créativité pastorale et évangélisatrice, à l’écoute de la Parole de Dieu et dans la disponibilité à l’Esprit Saint. Il ne cesse jamais de nous renouveler et de renouveler l’Église de Jésus-Christ.

Les paroisses, avec le soutien des alliances, seront au cœur de la démarche jubilaire que nous voulons profondément enracinée dans la réalité locale et pastorale. On s’appuiera sur la nouvelle organisation qui se met en place.

Les services diocésains soutiendront cette démarche jubilaire. Leur réorganisation et le nouveau centre diocésain favoriseront la collaboration entre tous, pour la mission.

L’Enseignement catholique participera à cette dynamique jubilaire, selon sa mission.

Les communautés religieuses et les mouvements présents dans notre diocèse sont invités à apporter leur pierre à cette œuvre commune, selon leur vocation.

Ce jubilé revêt aussi une dimension œcuménique : « Que tous soient un afin que le monde croie ».

Ouverture du Jubilé

Aussi, en cette fête de la Pentecôte 2018, en notre cathédrale Saint-Charles, le peuple de Dieu étant rassemblé, je déclare ouverte la marche jubilaire du diocèse de Saint-Étienne. J’invite solennellement tous les catholiques du diocèse à se rendre disponibles à l’Esprit-Saint, pour toujours davantage vivre leur foi et toujours davantage partager cette Bonne Nouvelle avec tous ceux qui les entourent. Notre monde est en attente.

Par ce Jubilé, que notre Église soit toujours plus ardente, toujours plus fraternelle et toujours plus missionnaire !

Pour vivre ce Jubilé

Vivons ce jubilé dans l’humilité du pauvre qui attend tout de Dieu, dans l’audace du croyant qui sait que « rien n’est impossible à Dieu », dans la joie et la fécondité de celui qui aime et se donne en vérité.

Nos plus beaux projets ne porteront des fruits que s’ils sont reçus, portés et vécus dans la prière, dans l’ouverture à l’Esprit. L’adoration continue à l’évêché pour le diocèse, pour sa mission et pour les vocations, la prière en chacune de nos paroisses et communautés, et la prière personnelle de chacun constituent le socle de notre mission.

Ensemble, nous t’invoquons, Esprit de Pentecôte, toi qui sans cesse anime, renouvelle et sanctifie ton Église. Par ta grâce, que nous soyons saints comme Dieu lui-même est saint, car seule la sainteté donne la vraie joie et la vraie fécondité. Que nous sachions accueillir et déployer tes dons et tes charismes, dans leur diversité qui est complémentarité. Par ta grâce, que nous sachions éveiller, accompagner et soutenir chacun dans sa vocation et en particulier ceux qui sont appelés à une vocation spécifique de prêtre, de diacre ou de consacré. Fais de nous de vrais disciples-missionnaires.

Sainte Vierge Marie, toujours présente auprès des apôtres et des disciples réunis pour invoquer l?Esprit Saint, prie avec nous et pour nous ! Saint Etienne, prie pour nous !

Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous tous !

 Le 19 mai 2018, en la vigile de Pentecôte

-------------------

Un logo renouvelé

L’entrée dans notre démarche jubilaire diocésaine est l’occasion d’un renouvellement de notre « signature » diocésaine.

Quel sens donner à ce nouveau logo ?

Ce nouveau logo signifie à la fois une identité, une continuité, une promesse et une perspective.

Continuité

La continuité est, à elle-seule, un marqueur important de ce logo « revisité ». 10 ans après la création du logo initial, cette recomposition sans rupture d’identité, accompagne un nouvel élan, une nouvelle étape et particulièrement la dynamique jubilaire de notre diocèse. Ainsi ce logo reprend les composantes de l’ancien logo et leur signification :

  1. • Les cailloux du chemin dans leur mosaïque colorée – bleu de la Loire, vert de la de la nature et des montagnes mais aussi emblème associé à la ville de Saint-Etienne, anthracite du charbon.
  2. La croix dans expression de vie, d’accueil et d’ouverture au chemin

Perspective renouvelée et jubilaire

Le nouveau logo recompose tous ces éléments dans une nouvelle dynamique :

  1. En mettant en valeur le nom « diocèse de Saint-Etienne », la nouvelle composition souligne, à travers le siège épiscopal, la référence à saint Etienne, notre saint patron pour le diocèse tout entier.
  2. Les cailloux, à la fois plus légers dans leur traitement graphique, affirment plus nettement un une ligne, une perspective. D’un caillou à l’autre, se dessine en creux et de plus en plus nettement, une flèche qui désigne un au-delà lumineux de la Croix.
  3. Dans notre démarche jubilaire, ce logo renouvelé prend tout son sens : Les 3 cailloux pour les 3 années de notre démarche ; la Croix jaillie de l’année jubilaire qui semble nous accueillir et nous indique la route à poursuivre ; le caillou jaune et lumineux qui marque cet « au-delà » vers lequel le Christ nous conduit.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Adoration eucharistique perpétuelle

« Le Père cherche des adorateurs en esprit et en vérité ».

Depuis le 4 octobre, à la Chapelle de la Maison diocésaine, 1 rue Hector Berlioz, tous les fidèles sont invités à se relayer dans une chaîne continue d’adoration et d’intercession pour porter la mission du diocèse.

C’est un projet cher à Mgr Sylvain BATAILLE, projet qu’il a expliqué dans une lettre adressée à tous : l’intégralité de la lettre est disponible sur le site du diocèse www.diocese-saintetienne.f.

Mais en voici quelques extraits choisis à votre intention :

« A plusieurs reprises, je vous ai parlé d’un projet qui me tient particulièrement à cœur : l’adoration continue de l’Eucharistie pour la mission dans le diocèse. Nous savons combien le Concile Vatican II a mis l’Eucharistie au cœur de la vie de l’Église, comme source et sommet de toute vie chrétienne, de toute évangélisation (…)

L’adoration permet de mieux approfondir la dynamique de l’offrande qui est au cœur de l’Eucharistie, de notre vie dans le Christ. Elle nourrit l’engagement dans la mission et le service des plus pauvres. Nous recevons de l’Eucharistie la grâce d’être, comme le Christ, donnés au Père et aux autres. (…)

Ce temps de « repos » en Dieu est aussi un temps d’intercession, comme Moïse qui prie sur la montagne tandis que le peuple combat, une intercession que l’on ne peut interrompre. (…)

« Veillez et priez en tout temps » (Lc 21, 36). S’engager à venir adorer toutes les semaines, c’est entrer dans une grande chaîne de prière qui porte jour et nuit la mission du diocèse, de chacun d’entre nous, et la souffrance de tous ceux qui sont éprouvés. « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » dit le Christ (Jn 15, 5). (…) Cette adoration est prévue dans la chapelle de l’évêché afin de souligner que cette prière concerne tout le diocèse. Cependant, elle ne pourra se mettre en place que si les paroisses s’engagent (surtout les plus proches). (…)

Concrètement j’invite tous les Catholiques qui le souhaitent, prêtres, diacres, religieux et religieuses, laïcs, à venir adorer une heure par semaine, pour se relayer dans le service de la prière, en se mettant ensemble humblement devant le mystère de l’Amour. (…)

L’adoration eucharistique ne veut pas remplacer d’autres formes de prière, de célébration ou d’engagement, mais au contraire les stimuler et les encourager. Action et contemplation, ces deux mouvements de la vie chrétienne, se fécondent réciproquement. (…)

Confrontés à cette immense mission d’une nouvelle annonce de la foi dans la dynamique du concile Vatican II, il me semble que la première étape, incontournable, est celle de la prière, demandant ensemble humblement au Seigneur de faire de chacun d’entre nous des instruments de son amour. Je compte sur votre engagement pour qu’il puisse se réaliser et porter ses fruits dans notre diocèse. ».

Signé : Mgr Sylvain Bataille

Plus de renseignements sur le site du diocèse www.diocese-saintetienne.fr

S’inscrire dans la chaîne continue d’adoration eucharistique ?…. Rien de plus facile !

* Sur www.diocese-saintetienne.fr via un formulaire en ligne

* En remettant un bulletin (disponible en paroisse) à la coordinatrice paroissiale et/ou une personne déjà membre de la chaîne d’adoration.

* Par téléphone au 04 77 59 30 00. Une personne responsable de l’organisation vous rappellera et fixera avec vous la date et le créneau horaire qui vous convient.