Confirmation

     

    JEUNES

    La Confirmation est un sacrement préparé et célébré dans le cadre des aumôneries des collèges et lycées ou des mouvements de jeunes.

    Tu as entre 14 et 18 ans (à partir de la classe de 3ème) et tu t’interroges sur la manière de vivre ta foi, ou ta relation à Dieu, sentant que tu peux devenir acteur du monde et pas seulement observateur.

    Pourquoi ne pas envisager un parcours vers la confirmation ?

    Responsable paroissial : Pierre-Gilles Gayet pour l'équipe confirmands jeunes

     ---------------------

    CONFIRMATION DU SAMEDI 21 MAI 2022 A L'EGLISE DE ST RAMBERT

    Homélie Monseigneur Sylvain Bataille

     -----------------------------

    Les jeunes confirmands rencontrent l’évêque

    Samedi 21 mai 2022, les jeunes de la paroisse, qui s’y étaient préparés, ont été confirmés à l’église de St Rambert.

    Vendredi 6 mai, ils ont rencontré l’évêque, Monseigneur Sylvain Bataille, à la maison paroissiale de St Just et ont pu lui poser toutes leurs questions. En voici un échantillon :

    Comment on devient évêque ?

    On est appelé par le représentant du pape en France. Si on n’a pas de véritable raison de refuser, il est difficile de refuser. Puis on célèbre une ordination avec imposition des mains, huile sainte, et don de l’Esprit Saint.

    Quel est le montant de votre salaire ?

    Un évêque touche environ le SMIC comme les prêtres. Cela suffit à mes besoins : je n'ai pas de famille à charge, je suis logé à la maison diocésaine. J'ai choisi de me consacrer à Dieu et j'adopte donc une sobriété de vie en accord avec l'Evangile.

    Etre prêtre, c'est à la fois un métier et une vocation. L'Eglise s'engage à accompagner les prêtres jusqu'au bout. C'est un CDE ! Contrat à Durée Eternelle !

    Combien de jeunes confirmez-vous chaque année ?

    Environ 150 jeunes. C'est à chaque fois une joie pour moi de lire les lettres des confirmands car je vois à travers vos textes que le Seigneur travaille les cœurs. Je n'ai pas d'inquiétude pour l'avenir de l'Eglise car c'est l'Eglise de Jésus-Christ. Je ne porte pas de jugement sur vos lettres. Je fais le choix que ce que vous écrivez est sincère.

    Ma mission est de rendre les cœurs disponibles à l'Esprit Saint. Le Seigneur agit dans le monde mais on ne reconnaît pas forcément sa présence. En tant qu'évêque, je suis un témoin privilégié de l'action de Dieu à travers les autres.

    Et vous les jeunes, percevez-vous la présence de Dieu ?

    - Au moment d'un décès, on voit qu'on n'est pas tout seul pour faire face au chagrin.

    Effectivement, quand on célèbre des obsèques, on prend conscience de la beauté d'une vie, de la force des liens. Et on s'interroge sur ce qu'il y a après.

    - En regardant la nature : il faut être capable de s'émerveiller.

    - Lors de visite des églises à Assise : on se sent plus proche de Dieu.

    Les signes de la présence de Dieu sont la paix, une joie profonde.

    - Au cours des week end de préparation, nous avons renforcé notre foi car on est accompagné. Double communion : avec Dieu et avec les autres.

    Comment va se dérouler la célébration du sacrement de la confirmation ?

    Après le temps du pardon, de la parole, avant l'Eucharistie, viendra le temps du sacrement qui se déroulera en 4 temps :

    1- L'Appel : c'est votre désir et c'est Dieu à travers l'Eglise qui vous appelle. « Me voici, je me lève » comme dit le jeune Samuel.

    2- la profession de foi : vous dites votre foi, que vous choisissez de croire en toute liberté.
    C'est votre décision à 50% et celle de Dieu à 50% aussi. Vous vous engagez mais vous n'êtes pas tout seul.

    Je choisis d'aimer, de faire confiance, d'espérer.

    Au milieu de tout ce que je n'ai pas choisi, il y a ma liberté. Qu'est ce que j'en fais ? Ce que je deviens, c'est ce que j'ai décidé d'être avec mes talents.

    3- L'invocation de l'Esprit Saint : j'accueille l'Esprit comme une toile blanche. Seigneur, fais ton œuvre en moi.

    On se laisse conduire, guider, on se rend disponible. Il faut se laisser porter.

    4- L'onction d'huile : « Sois marqué de l'Esprit Saint, le don de Dieu ». C'est la présence de Dieu qui nous imprègne.

    Quinze jours avant la célébration, prenez le temps de prier, d'ouvrir votre coeur à Dieu.

    Et surtout, ne vous inquiétez de rien !

    Etes-vous confiants ?

    On ressent des inquiétudes :

    - peur de ne pas atteindre ses objectifs au niveau de études,

    - l'inconnu au niveau des études

    - ne pas faire ce qui nous plait

    - ne pas se sentir utile.

    Réponse de l'évêque : Plus on développe ses talents, plus on est utile. L'échec fait aussi grandir : il peut nous aider à nous connaître en profondeur, à nous battre pour trouver notre place.

    Quand on accepte de perdre, on est plus paisible, on ne se met pas la pression, on ne cherche plus à correspondre à un idéal. Il faut faire de son mieux, Dieu s'occupe du reste. « Seigneur, aide-moi à ne pas me prendre au sérieux ! »

    Il faut s'aimer comme on est : je suis ce que je suis. Comment aujourd'hui, je donne le meilleur avec ce que je suis. L'Evangile est un idéal incroyable mais c'est un horizon. Dieu nous demande juste de faire ce qu'on peut aujourd'hui.

    Parfois, c'est tellement difficile, notamment de demander pardon. Certains pardons demandent du temps. Il faut demander à Dieu son aide. Dieu ne nous juge pas. Si on est dans sa vocation, on s'en sort !

    Est-ce que vous avez déjà « licencié » un prêtre ?

    J'ai dû le faire. Un prêtre est démis de son rôle quand il commet quelque chose de grave comme des abus sexuels.

    Est-ce que la guerre en Ukraine vous inquiète ?

    Les jeunes se sentent concernés car cette guerre est à nos portes et fait peur par les puissances qui s'opposent. Mais pour eux, les guerres aident aussi à relativiser nos petits soucis.

    Réponse de l'évêque :

    Les guerres finissent toujours par s'arrêter : le principe du Mal, c'est qu'il détruit tout y compris ceux qui font le mal. Certains hommes se consacrent au Mal pour avoir du pouvoir, pour asseoir leur autorité. Ceux qui se livrent au Mal, finissent par se détruire eux-mêmes. Ils s'installent dans une logique de destruction. Le Mal n'a donc pas d'avenir ! (…)

    Comment rester libre ?

    > En faisant en sorte que notre désir de succès ne devienne pas un désir de puissance,

    > En visant le juste milieu : la vertu est un équilibre entre le cœur, le corps et l'esprit.

    07/2022

    -----------------------------

    Le 31 Janvier 2021, 12 jeunes de notre paroisse ont été confirmés, et poursuivent aujourd’hui leur parcours de foi dans le cadre de l’aumônerie du lycée. 

    Une nouvelle équipe se met aujourd’hui en route, avec une dizaine de jeunes de l’aumônerie des collèges. 

    Mais cette aventure s’adresse bien à tous les jeunes de 13 à 16 ans qui ont été baptisés.

    LA CONFIRMATION ? Et si tu osais l’aventure ?

    Il y a quelques années, tu as été baptisé ; tu as aujourd’hui entre 13 et 16 ans et tu te poses des questions sur la foi, sur Dieu, sur tes convictions ?

    Ce challenge est fait pour toi, auras-tu l’audace de le relever ?

    Un WE de lancement a lieu le samedi et dimanche 05 et 06 juin, avec les jeunes de l’aumônerie.

    Ce sera l’occasion de poser des questions, d’échanger avec d’autres jeunes, de découvrir le parcours de la démarche vers la confirmation.

     L’équipe d’animation propose en effet un parcours original pour amener les jeunes à se poser les bonnes questions sur Dieu et sur leur foi, à partager des temps forts inoubliables et à vivre une aventure spirituelle et personnelle intense.

    Aussi, nous serons heureux de t’accueillir lors de cette réunion d’information.

    Nous vous attendons nombreux, A bientôt,

    Agnès BONHOMME (06 32 95 07 47)

    Equipe confirmands jeunes 2021-2022

    Paroisse St François en Forez

     ---------------------------------

    30/10/2020

    Parcours des confirmands 2019-2020

    Depuis le début de l'année 2019, une quinzaine de jeunes de la paroisse ont entamé une démarche de parcours vers le sacrement de confirmation, en parallèle de l'aumônerie du collège, accompagnés par Anne, Pierre-Gilles et Agnès, ainsi que le père Rodolphe puis le père Innocent plus récemment.

    4 WE se sont succédés au cours de ces 18 mois, à Notre Dame de Grâce (Chambles) et à Valfleury, pour leur permettre de se préparer à vivre au mieux ce temps fort, alternant enseignements, travaux de groupe, chants, temps festifs, célébrations, prière et réflexion personnelle.

    Ils viennent de vivre également une rencontre avec le père Sylvain au mois d'octobre, où ils ont eu l'occasion d'échanger librement en découvrant son histoire personnelle, mais également en lui posant des questions aussi variées que le statut de l'évêque, la signification des objets qui l'accompagnent (bague, crosse, coiffe liturgique), la fonction du bâtiment de l'évêché, la place des femmes dans l'Eglise, la manière de vivre les célébrations...

    Cette étape touche à sa fin, leur ouvrant les portes d'une nouvelle aventure en tant que chrétiens confirmés, avec la grâce de l'Esprit Saint !

     

     

    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


    ADULTES - CATECHUMENAT

     

    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

     

    PASTORALE DES GENS DU VOYAGE