L'Equipe d'Animation Pastorale

L’Equipe d’Animation Pastorale est chargée d’organiser le fonctionnement et l’avenir de la paroisse. Elle est constituée de prêtres, diacres et Animateurs Laïcs en Pastorale (ALP) :

Des prêtres :

  • RAYMOND Yves curé responsable de la paroisse
  • BERTHON Rodolphe accompagnateur des jeunes lycéens en préparation à la confirmation et pour le site internet

Des diacres :

  • BAROU André accompagnanteur l’ACAT, les groupes d’œcuménisme et les baptêmes de l'éveil à la foi
  • RABIER Michel accompagnateur de l’ACI et pastorale des gens du voyage
  • THUBERT Nicolas accompagnateur de l'Antenne de Solidarité Diaconie paroissiale
  • EGAUD Bernard membre de l'équipe d'Aumônerie de la MRL

Des Animatrices Laïques en Pastorale (ALP)

  • BEBOT Sylvie ayant mission pour la catéchèse cycle 2 de l’Eveil à la Foi et des CE1
  • REDON Sylvie ayant mission pour la catéchèse cycle 3 des CE2 - CM1 - CM2
  • GAYET Anne ayant mission pour l’aumônerie des collèges
  • PECOUD Marie-Christine ayant mission pour le pôle "Accueil-Communication"
  • MIALON Sylvie ayant mission pour la Pastorale de la Santé, responsable de l'Aumônerie de la Maison de Retraite de la Loire et accompagnatrice des autres maisons de retraites sur la paroisse
  • SANVOISIN Fanny ayant mission de coordinatrice paroissiale

Des prêtres apportent leur concours à cette équipe :

  • ROBIN Bernard
  • BONNIER Roger
  • ADHEMARD Jean

------------------------------

Départ des Pères Serge Vaganay et Jean Matthieu Barbier

Dimanche 9 septembre il y avait foule à l’église de Saint Just car c’était la rentrée des catés puis c’était aussi ce moment choisi par nos deux prêtres pour dire au revoir à notre paroisse de Saint François en Forez.

Serge est resté 14 ans parmi nous où avec son sourire, sa bonne humeur et « ses blagues ». Il a su être proche des gens. Investit par l’évêché de la mission auprès des handicapés il aimait se retrouver au milieu d’eux. Ces rassemblements à Saint Charles à Saint Etienne étaient des moments privilégiés notamment pour la veillée de Noël et le réveillon au milieu d’eux et de leurs familles. A Saint Just c’était les messes à la maison départementale parfois au milieu d’une homélie il glissait une anecdote qui faisait sourire. Puis à ORPEA il emmenait son clavier pour faire chanter, après la messe, les résidents. Il a aussi accompagné les équipes funérailles, toujours prêt à aider pour des circonstances difficiles. Autour du café parfois le matin à la maison paroissiale on échangeait les dernières nouvelles. Serge est aussi un musicien, organiste et avec son groupe Mélody il joue du clavier. Après avoir fait les beaux-arts certains paroissiens se souviendront des toiles qu’il leur a faites. Voilà brièvement résumé le passage de Serge parmi nous.

Nous lui souhaitons bonne route à Rive de Gier. Il va retrouver deux de nos anciens prêtres le Père Bernard Tordy et le Père Louis Desos.

Jean Mathieu n’est resté que quelques années sur la paroisse. D’abord jeune prêtre à La Talaudière à mi-temps et l’autre mi-temps à la nouvelle paroisse Sainte Claire de la ZUP de Montreynaud.   Il est ensuite nommé à la paroisse Saint Pierre de la Marandinière à Saint Etienne avant d’aller à Veauche où il resta de nombreuses années Il est ensuite nommé curé de la paroisse de Montaud à Saint Etienne.  Très peu de temps après, à cause de sa santé défaillante, il rejoint notre paroisse pour aider les prêtres. Ses messes étaient vivantes et priantes ce que la majorité des gens appréciait.  Beaucoup ont aussi pu apprécier sa foi vivante. D’autres se souviendront des dimanches à midi où il rejoignait sa famille à Chambles pour le service au restaurant. Toujours accueillant souvent avec humour. Aujourd’hui il prend une retraite bien méritée chez les petites sœurs des pauvres.


A la fin de cette messe d’au revoir nombreux étions nous pour partager le verre de l’amitié, puis cette chanson composée par les animatrices de la paroisse l’équipe baptêmes et l’équipe funérailles et reprise en chœur par tous leurs amis présents, a clôturé cet au revoir


-------------------------------

LES PRÊTRES

Ils sont signes du don de Dieu

Les prêtres sont les serviteurs de la rencontre entre Dieu et son peuple et de la communion entre les hommes.

Avec les évêques et les diacres, les prêtres constituent le ministère ordonné. Ils sont attachés à un diocèse. Collaborateurs de l'évêque, ils reçoivent la charge de rassembler le peuple de Dieu au nom du Christ ; ils sont signes d'une Église qui se reçoit de Dieu.

Ils sont ministres de la communion et de la mission

Ferments d'unité, ils invitent les chrétiens à s'accueillir dans la différence et à construire des communautés riches de leur diversité. Ils sont les « ministres » de la communion fraternelle. A la manière du Christ Bon Pasteur, et en son Nom, ils rassemblent la communauté chrétienne pour la nourrir de la Parole de Dieu transmise par les apôtres et du Pain de vie (Eucharistie) et pour l'envoyer vivre et annoncer l'Evangile.

Ils donnent leur vie

Au jour de leur ordination, ils s'engagent à exercer leur ministère en communion avec leur évêque et à vivre le célibat. Vécu dans la chasteté, le célibat est un signe prophétique : il signifie que leur vie vient d'un Autre qu'eux-mêmes et qu'elle se réalise pleinement quand ils deviennent don pour les autres. En dehors des prêtres diocésains, certains religieux sont aussi appelés par leur institut religieux à devenir prêtres.

Ils se préparent au ministère par un long temps de formation

Devenir prêtre diocésain nécessite plusieurs années d'études dans un séminaire. C'est un lieu de discernement, de formation humaine et intellectuelle, d'approfondissement spirituel et de découverte de la mission. Après un temps de discernement préalable, en lien avec le service diocésain des vocations, un homme peut entrer au séminaire sur présentation de son diocèse

 

 

LES DIACRES

Dès les premiers temps de l'Église, les Apôtres choisissent "sept hommes remplis de l'Esprit-Saint" pour le partage des tâches et pour une plus grande attention aux besoins de la communauté (Actes des Apôtres, 6). Ils étaient les précurseurs d'un ministère nouveau dans lequel les diacres aiment à se reconnaître.

"Diacre" signifie "serviteur" en grec. On précise diacre "permanent" pour faire la distinction avec le diacre qui va devenir prêtre. Il peut donc être célibataire ou marié.


Les diacres permanents

Le ministère des diacres existe depuis les premiers temps de l'Église. Depuis plusieurs siècles et jusqu'au Concile de Vatican II, le diaconat ne subsistait plus dans l'Église latine qu'au titre d'étape vers le ministère de prêtre.

C'est ce concile qui l'a rétabli en tant que ministère exercé de manière permanente : les hommes qui reçoivent l'ordination comme "diacres permanents" sont appelés, sauf rares exceptions, à exercer le ministère diaconal toute leur vie. Le ministère est permanent mais il se concrétise par des missions particulières données pour un temps et révisables.

On ne peut bien comprendre le diaconat qu'en s'appuyant sur sa dimension sacramentelle. Comme les prêtres et les évêques, les diacres reçoivent le sacrement de l'Ordre.

Le diacre a trois grandes missions : l'annonce de la Parole, le service de la liturgie et le service de la charité.


Comme le prêtre, le diacre est rattaché à un diocèse. Il reçoit sa mission directement de son évêque, pour aider celui-ci dans sa charge, au service de l'Église particulière qu'est le diocèse. Il lui promet obéissance lors de son ordination.

Source : Comité National du Diaconat

 

 

 

LES ANIMATEURS LAÏCS EN PASTORALE (ALP)

« Animatrices, animateurs, laïcs en pastorale : des acteurs indispensables à la vie l’Église »

Le diocèse de Saint-Étienne a misé sur un certain nombre de laïcs, salariés ou bénévoles. Ils sont présents aux côtés des ministres ordonnés ou des diacres pour diverses missions qui signifient la mission de l’Église :

  • accompagnement des adultes et des groupes en mouvements, des jeunes

  • de la liturgie et des sacrements,

  • l’éveil en quartiers populaires

  • de la catéchèse de l’enfance

  • des jeunes familles et petite enfance

  • de l’accueil et communication

  • du catéchuménat et recommençants

  • de la santé, du social, du handicap.

Reconnues comme ministres laïcs, ces personnes se voient confier une lettre de mission.

 

Être Animateur Laïc en Pastorale : une mission et un engagement dans la foi

Dans l’élan du concile Vatican II, ils affirment, par leur engagement, l’importance de leur statut de baptisés au service du message de l'Évangile !

Leur mission c’est d’appeler, soutenir, encourager les chrétiens bénévoles qui portent notre Église.

Ils vivent leur fonction comme un appel et un envoi en mission ! Ils répondent en effet à un appel du Christ qui envoie en mission. De fait, les ALP sont appelés et envoyés officiellement à travers la lettre de mission qu’ils reçoivent de l’évêque. Il y a quelque chose d’un engagement dans la foi pour eux et ils vivent cela comme un acte de foi...