L'Equipe d'Animation Pastorale

L’Equipe d’Animation Pastorale est chargée d’organiser le fonctionnement et l’avenir de la paroisse. Elle est constituée de prêtres, diacres et Animateurs Laïcs en Pastorale (ALP)

 

Des prêtres :

  • RAYMOND Yves curé responsable de la paroisse
  • VAGANAY Serge accompagnateur des baptêmes, funérailles, catéchèse spécialisée et équipes ACO 
  • BERTHON Rodolphe accompagnateur des jeunes lycéens en préparation à la confirmation et pour le site internet

 

Des diacres :

  • BAROU André accompagnanteur l’ACAT, les groupes d’œcuménisme et les baptêmes de l'éveil à la foi
  • RABIER Michel accompagnateur de l’ACI et pastorale des gens du voyage
  • THUBERT Nicolas accompagnateur de l'Antenne de Solidarité Diaconie paroissiale

 

Des Animatrices Laïcs en Pastorale (ALP) :

  • BARROUX Josette ayant mission pour la catéchèse cycle 3 des CM1 et CM2
  • REDON Sylvie ayant mission pour la catéchèse cycle 3 des CE2
  • GAYET Anne ayant mission pour la catéchèse cycle 2 de l’Eveil à la Foi et des CE1
  • BEBOT Sylvie ayant mission pour l’aumônerie des collèges
  • PECOUD Marie-Christine ayant mission pour le pôle "Accueil-Communication"
  • MIALON Sylvie ayant mission pour la Pastorale de la Santé, responsable de l'Aumônerie de la Maison de Retraite de la Loire et accompagnatrice des autres maisons de retraites sur la paroisse
  • SANVOISIN Fanny ayant mission de coordinatrice paroissiale

 

Des prêtres apportent leur concours à cette équipe :

  • BARBIER Jean-Matthieu
  • BONNIER Roger
  • ADHEMARD Jean

-------------------------------------

Yves RAYMOND, curé de notre paroisse, intronisé par Monseigneur Sylvain BATAILLE



Dimanche 24 septembre, Monseigneur Sylvain Bataille, Evêque du Diocèse de Saint-Etienne, donne sa mission au père Yves Raymond (à gauche) pour assumer la charge de curé de la paroisse St François-en-Forez.

 

 

 



Entouré de l’équipe d’animation pastorale, notre curé reçoit et accepte la mission confiée.





 

-------------------------------------

Yves RAYMOND et Rodolphe BERTHON rejoignent notre paroisse

Yves RAYMOND se souvient : « J'ai effectué à St Just St Rambert un stage, de 1978 à 1981, avant d'être ordonné diacre. J'ai ensuite été affecté à la Terrasse puis à Montplaisir. En 1993, j'ai été nommé vicaire général. Après un passage de trois ans à Vienne, je suis arrivé en 2005 à Montbrison avec la responsabilité de deux paroisses : Ste Claire en Forez et Ste Thérèse des Montagnes du Soir. A partir de 2014, j'ai exercé un suivi dans les paroisses. »

Le curé sera épaulé par Serge VAGANAY, le seul prêtre en activité qui reste, et un nouveau, Rodolphe BERTHON qui explique : " De 2001 à 2005, alors que j'étais étudiant à l'école supérieure d'art et de design de St Etienne, j'ai vécu une conversion : j'ai ressenti le besoin d'une redécouverte de la foi dont je m'étais éloigné." Le jeune homme s'est intégré à un groupe de prière tout en exerçant son métier de designer indépendant. En septembre 2008, il a entamé une formation de huit ans à Paray le Monial, à l'Université catholique de Lyon puis à Rome. C'est dans la ville éternelle qu'il a été ordonné prêtre. Durant ce long cheminement, Rodolphe a connu des expériences concrètes en paroisses à St Vincent du Lignon, Montbrison et St Chamond.

 

Les deux ecclésiastiques se disent enchantés d'être affectés « dans cette paroisse accueillante et vivante où de nombreux laïcs s'investissent. » Ils misent sur les avantages que peut apporter leur différence d'âge et de parcours. Les deux prêtres sont bien décidés à « aller à la rencontre des gens, à les écouter, à préserver l'existant qui fonctionne avant de faire de nouvelles propositions pour une Eglise toujours plus accueillante et vivante. ».

-------------------------------------

Lectorat-acolytat Bernard EGAUD

Cher-e-s ami-e-s,

Ce samedi 25 mars, lors de la messe paroissiale à l’église Saint Laurent de Bouthéon, notre frère Bernard EGAUD sera institué lecteur-acolyte en vue de l’ordination diaconale. C’est un rite qui donne au candidat, revêtant l’aube pour la 1ère fois, de recevoir la Parole de Dieu et les offrandes (pain et vin devenant corps et sang du Christ), préfigurant ainsi le service liturgique des deux tables, propre au ministère de diacre.

A cette occasion, Mgr Sylvain BATAILLE présidera cette célébration, nous rappelant ainsi l’unité de l’Eglise et l’Alliance que le Seigneur établit avec cette Eglise, son Epouse.

C’est une célébration qui se veut sobre par nature, sans grande annonce, préservant ainsi jusqu’au bout la liberté du candidat.

Alexandre BAUDOUX se préparait aussi au diaconat dans le même rythme que Bernard. Alexandre a toutefois besoin d'un peu plus de temps pour réfléchir à l'engagement qu'il prend.

Je me réjouis avec vous toutes et tous de ce chemin qui se continue pour Bernard.

Nous prions pour lui, son épouse Christine, ses enfants et petits-enfants à l’occasion de cet événement.

Bien fraternellement, dans l’action de grâces pour ce que le Seigneur donne sans cesse à son Eglise en termes de vaillants ouvriers à sa Vigne.                                    

P. ERIC MOLINA

------------------------

EN ROUTE VERS LE DIACONAT Témoignage de Bernard EGAUD

Bernard EGAUD, 59 ans, marié avec Christine, père de deux enfants et grand-père de trois petites filles. J’habite Andrézieux-Bouthéon depuis 1981 d’abord dans le quartier de la Chapelle puis depuis 1991 le quartier de Bouthéon.

Depuis plusieurs années, je suis engagé dans la paroisse (catéchèse, il y a quelques années, relais de Bouthéon et école de prière aujourd’hui). Je suis également engagé dans diverses associations.

Il y a six ans j’ai été invité à réfléchir sur un éventuel ministère diaconal. Après un temps de discernement est venu celui de la formation.

Ce temps m’a permis d’apprendre à lâcher prise, à me décentrer de moi pour me recentrer sur le Christ.

Le 14 octobre prochain, je serai ordonné diacre, ce qui me réjouit réellement.

Pour moi, être diacre, c’est une invitation à être serviteur de la Communauté à l’exemple et à la demande du Christ.

                                                                                   Bernard.  EGAUD

-------------------------

ORDINATION DIACONALE de Bernard EGAUD

SAMEDI 14 OCTOBRE 2017 à 15h à l'Eglise de St Just

 -------------------------

Pierre ROLLE à Dieu

Mardi 22 août nous étions très nombreux, à l’église de Sury-le-Comtal, pour célébrer les funérailles de Pierre ROLLE.

La famille de Pierre, notre évêque le père Sylvain Bataille, ses collègues prêtres, un nombre important de personnes qui avaient croisé le chemin du père ROLLE ont pris part à ce temps de prière.

Pierre est né 4 décembre 1934 à GUMIERES, commune où il est baptisé le 8 décembre de la même année. Il est ordonné prêtre le 21 décembre 1962 à St Ennemond de St Etienne. Il commence son ministère à la paroisse de Bourg-de-Thizy dans le département du Rhône. En juillet 1968 il est vicaire à la paroisse du Curé d’Ars à St Etienne. Il prend en charge Terrenoire en juillet 1981.

En janvier 1989 il est prêtre à la paroisse St Pierre de Montbrison.

En octobre 1995 il participe à la charge des paroisses de Montbrison, Moingt, Grézieux-le-Fromental, Savigneux, Ecotay-l’Olme. En juin 1996 il est modérateur de la charge pastorale des paroisses de Montbrison (Notre-Dame, Saint Pierre, Moingt), de Savigneux, Ecotay-l’Olme et Grézieux le Fromental.

En 1999, année de ses 65 ans, il apporte son concours à l’équipe pastorale de notre paroisse St François en Forez. Il réside à la cure de Sury-le-Comtal, puis dans un appartement de cette commune. Pierre participe régulièrement aux invitations municipales ou associatives de la commune. Le mercredi matin après avoir célébré la messe, il parcourt le marché pour faire ses achats avec les Suryquois.

Après une hospitalisation il n’est plus en mesure de rester seul à son domicile et rejoint la résidence Sainte Elisabeth à St Etienne. Il y décède le 18 août 2017.

Pierre, cette petite phrase adressée aux uns aux autres : « Tu es chic » résonne dans notre esprit.

Voici quelques messages écrits sur le livret déposé à l’église de Sury-le-Comtal :

* Je me souviens de votre présence, de vos mots de réconfort, de longues discussions lors des permanences à la cure rue Jordan. Vous étiez intarissable.

* Notre communauté chrétienne vous remercie pour toutes ces années passées au milieu de nous. Cette église de Sury garde à jamais votre présence, le timbre de votre voix, vos homélies imprégnées de votre grande foi.

* Par votre grande bonté, vous m’avez aidé à traverser les épreuves de la vie.

* Foi, affection, simplicité, vous aviez toujours un regard bienveillant sans jamais juger.

C’est un immense MERCI que l’ensemble de la communauté chrétienne adresse à Pierre ROLLE.

----------------------

LES PRÊTRES

Ils sont signes du don de Dieu

Les prêtres sont les serviteurs de la rencontre entre Dieu et son peuple et de la communion entre les hommes.

Avec les évêques et les diacres, les prêtres constituent le ministère ordonné. Ils sont attachés à un diocèse. Collaborateurs de l'évêque, ils reçoivent la charge de rassembler le peuple de Dieu au nom du Christ ; ils sont signes d'une Église qui se reçoit de Dieu.

Ils sont ministres de la communion et de la mission

Ferments d'unité, ils invitent les chrétiens à s'accueillir dans la différence et à construire des communautés riches de leur diversité. Ils sont les « ministres » de la communion fraternelle. A la manière du Christ Bon Pasteur, et en son Nom, ils rassemblent la communauté chrétienne pour la nourrir de la Parole de Dieu transmise par les apôtres et du Pain de vie (Eucharistie) et pour l'envoyer vivre et annoncer l'Evangile.

Ils donnent leur vie

Au jour de leur ordination, ils s'engagent à exercer leur ministère en communion avec leur évêque et à vivre le célibat. Vécu dans la chasteté, le célibat est un signe prophétique : il signifie que leur vie vient d'un Autre qu'eux-mêmes et qu'elle se réalise pleinement quand ils deviennent don pour les autres. En dehors des prêtres diocésains, certains religieux sont aussi appelés par leur institut religieux à devenir prêtres.

Ils se préparent au ministère par un long temps de formation

Devenir prêtre diocésain nécessite plusieurs années d'études dans un séminaire. C'est un lieu de discernement, de formation humaine et intellectuelle, d'approfondissement spirituel et de découverte de la mission. Après un temps de discernement préalable, en lien avec le service diocésain des vocations, un homme peut entrer au séminaire sur présentation de son diocèse

 

 

LES DIACRES

Dès les premiers temps de l'Église, les Apôtres choisissent "sept hommes remplis de l'Esprit-Saint" pour le partage des tâches et pour une plus grande attention aux besoins de la communauté (Actes des Apôtres, 6). Ils étaient les précurseurs d'un ministère nouveau dans lequel les diacres aiment à se reconnaître.

"Diacre" signifie "serviteur" en grec. On précise diacre "permanent" pour faire la distinction avec le diacre qui va devenir prêtre. Il peut donc être célibataire ou marié.


Les diacres permanents

Le ministère des diacres existe depuis les premiers temps de l'Église. Depuis plusieurs siècles et jusqu'au Concile de Vatican II, le diaconat ne subsistait plus dans l'Église latine qu'au titre d'étape vers le ministère de prêtre.

C'est ce concile qui l'a rétabli en tant que ministère exercé de manière permanente : les hommes qui reçoivent l'ordination comme "diacres permanents" sont appelés, sauf rares exceptions, à exercer le ministère diaconal toute leur vie. Le ministère est permanent mais il se concrétise par des missions particulières données pour un temps et révisables.

On ne peut bien comprendre le diaconat qu'en s'appuyant sur sa dimension sacramentelle. Comme les prêtres et les évêques, les diacres reçoivent le sacrement de l'Ordre.

Le diacre a trois grandes missions : l'annonce de la Parole, le service de la liturgie et le service de la charité.


Comme le prêtre, le diacre est rattaché à un diocèse. Il reçoit sa mission directement de son évêque, pour aider celui-ci dans sa charge, au service de l'Église particulière qu'est le diocèse. Il lui promet obéissance lors de son ordination.

Source : Comité National du Diaconat

 

 

 

LES ANIMATEURS LAÏCS EN PASTORALE (ALP)

« Animatrices, animateurs, laïcs en pastorale : des acteurs indispensables à la vie l’Église »

Le diocèse de Saint-Étienne a misé sur un certain nombre de laïcs, salariés ou bénévoles. Ils sont présents aux côtés des ministres ordonnés ou des diacres pour diverses missions qui signifient la mission de l’Église :

  • accompagnement des adultes et des groupes en mouvements, des jeunes

  • de la liturgie et des sacrements,

  • l’éveil en quartiers populaires

  • de la catéchèse de l’enfance

  • des jeunes familles et petite enfance

  • de l’accueil et communication

  • du catéchuménat et recommençants

  • de la santé, du social, du handicap.

Reconnues comme ministres laïcs, ces personnes se voient confier une lettre de mission.

 

Être Animateur Laïc en Pastorale : une mission et un engagement dans la foi

Dans l’élan du concile Vatican II, ils affirment, par leur engagement, l’importance de leur statut de baptisés au service du message de l'Évangile !

Leur mission c’est d’appeler, soutenir, encourager les chrétiens bénévoles qui portent notre Église.

Ils vivent leur fonction comme un appel et un envoi en mission ! Ils répondent en effet à un appel du Christ qui envoie en mission. De fait, les ALP sont appelés et envoyés officiellement à travers la lettre de mission qu’ils reçoivent de l’évêque. Il y a quelque chose d’un engagement dans la foi pour eux et ils vivent cela comme un acte de foi...